Smart city : où sont les villes intelligentes en France

25 communes, métropoles et communautés d'agglomération françaises développent des services intelligents. Voici ce qu'elles font et qui pilote leurs projets.

[Mise à jour du 09/02/2017 à 17h48] Valenciennes devient la 25e smart city française grâce à l'installation prévue sur un an de 217 caméras intelligentes avec Huawei. La commune a été séduite par son offre de vidéosurveillance tout-en-un capable, depuis un centre de supervision, de repérer automatiquement d'éventuelles agressions, de détecter les mouvements de foule, les colis suspects, ou de fluidifier la circulation piétonne et routière grâce à un traitement intelligent de l'image. Valenciennes Métropole réfléchit aussi à intégrer les dispositifs de e-santé et de collecte intelligente des déchets de l'entreprise chinoise. L'agglomération travaille de son côté à l'élaboration d'un portail open data et renforcera prochainement son réseau Wifi public et ses services d'e-administration.

14 des 25 smart cities françaises ont moins de 250 000 habitants, soit plus de la moitié d'entre elles. Si les communes les plus importantes de France, comme Paris, Marseille ou Lyon, sont naturellement au rendez-vous, des villes plus modestes ne comptent pas rester sur la touche. Cliquez sur notre carte interactive (et zoomez si besoin) pour découvrir leur nom et le détail des projets qu'elles développent.


Dans le détail, 64% des smart cities tricolores, soit 16 d'entre elles, se sont lancées dans l'open data, c'est-à-dire l'ouverture des données, sur les transports en commun disponibles en temps réel par exemple, aux entrepreneurs voire même aux citoyens. Des informations qui peuvent servir à créer des services adaptés aux besoins des administrés mais aussi à mieux appréhender l'impact d'une décision politique.

Autre concept en vogue dans les villes intelligentes françaises : les plateformes participatives. 11 des 25 communes concernées travaillent sur des outils en ligne destinés à donner la parole aux habitants, que cela soit pour apporter des idées, des observations, ou signaler un problème aux services de la mairie.

Toutes les réalisations smart city présentes dans au moins deux villes de France. © JDN

Les smart grids ont également séduit de nombreuses smart cities dans l'Hexagone : 12 d'entre elles ont au moins un projet ou une expérimentation de réseau électrique intelligent. Et dans ce domaine, c'est Chartres, la plus petite ville intelligente tricolore, qui a poussé le concept le plus loin avec tout un projet basé sur l'utilisation de l'éclairage public, de la gestion du stationnement au contrôle du remplissage des poubelles en direct.

A noter que 13 villes ou territoires ont décidé de s'attaquer à l'épineux problème du Wifi linéaire public, c'est-à-dire l'accès à tous, gratuitement et depuis n'importe où dans la commune à l'Internet sans fil, conscients qu'il ne peut y avoir de services connectés sans réseau de qualité.

Les responsables des smart cities françaises

80%. C'est la proportion de villes parmi les 25 smart cities françaises qui ont d'ores et déjà nommé un responsable pour piloter leur démarche globale de ville intelligente, soit 20 sur 25. Pour la grande majorité d'entre elles, la stratégie smart city est pilotée par leur métropole ou agglomération. Seules huit se concentrent sur leur propre commune, dont notamment Marseille et Paris. Dans les métropoles de Nantes, Saint-Etienne et Strasbourg ainsi que dans l'agglomération d'Angers, ce sont cependant des responsables de la capitale locale qui tiennent les rênes du projet global.

Quatre n'ont pour le moment pas de responsable smart city attitré : Béthune, Brest Métropole, Chartres, le Grand Dijon et Valenciennes Métropole. Cela ne saurait tarder pour le Grand Dijon, qui a lancé son projet smart city en décembre 2016 en annonçant sa volonté de mettre en œuvre une gestion centralisée et connectée de l'espace public. Béthune compte également nommer dès cette année un chef de projet smart city.

Retrouvez ci-dessous les noms et fonctions des responsables des 25 smart cities françaises.

Les responsables des smart cities françaises
Ville ou agglomération Responsable smart city  Poste occupé En ligne
Angers Loire Métropole Constance Nebbula Conseillère municipale déléguée à l'économie numérique et l'innovation LinkedIn
Twitter
Aix-en-Provence Jérôme Richard Directeur du département Numérique,
Systèmes d'Information et Innovations
LinkedIn
Twitter
Béthune En cours de nomination    
Bordeaux Métropole Christophe Colinet Chargé de mission métropole intelligente LinkedIn
Brest Métropole Pas de responsable    
Chartres Pas de responsable    
Grand Dijon Pas de responsable    
Grenoble-Alpes Métropole Laurent Deslattes Chef de projet smart city  LinkedIn
Twitter
Communauté de l'agglomération havraise Jean-Sébastien Chaboche Responsable du projet Smart-CODAH LinkedIn
Issy-les-Moulineaux Eric Legale Directeur Général d'Issy Média, entreprise publique locale en charge de la communication et des projets d'innovation de la ville LinkedIn
Twitter
Métropole Européenne de Lille Jean-Paul Leroy Directeur de l'innovation numérique LinkedIn
Twitter
Grand Lyon Emilie Gerbaud Chef de projet Smart City Experimentations LinkedIn
Marseille Daniel Sperling Adjoint au maire en charge du numérique LinkedIn
Montpellier Méditerranée Métropole Chantal Marion Vice-présidente en charge du développement économique LinkedIn
Mulhouse Tanguy Selo Chief digital officer LinkedIn
Twitter
Nantes Métropole Francky Trichet Adjoint au maire de Nantes en charge de l'innovation et du numérique LinkedIn
Twitter
Métropole Nice Côte d'Azur Alain Château Directeur du centre d'excellence (CENTREX) LinkedIn
Paris Jean-Louis Missika Adjoint au maire chargé de l'innovation, de la recherche et des universités Twitter
Plaine Commune Mauna Traika Conseillère communautaire déléguée au développement numérique Site personnel
Twitter
Rennes Métropole Marion Glatron Directrice déléguée à l'innovation et la smart city  
Roubaix Alexandre Garcin Adjoint au maire en charge de la ville intelligente et de la transition énergétique LinkedIn
Twitter
Saint-Etienne Métropole Sébastien Valla DSI auprès de la ville de Saint-Etienne et de Saint-Etienne Métropole Twitter
Eurométropole de Strasbourg Sandrine André Responsable du développement de l'économie numérique de la ville et de l'Eurométropole de Strasbourg LinkedIn
Twitter
Toulouse Métropole Bertrand Serp Vice-président en charge du numérique LinkedIn
Twitter
Valenciennes Métropole Pas de responsable    

Les projets en cours

  • Le Pradet

Cette petite ville d'une dizaine de milliers d'habitants située dans le Var veut devenir la première smart city de son département. Elle lance cette année un vaste chantier de transformation numérique avec au programme, notamment, une application mobile participative, du Wifi linéaire public dans les parcs et places de la commune, de l'éclairage intelligent LED et de l'e-administration avec un guichet unique en ligne.

Pour nous signaler toute nouvelle réalisation smart city, les villes peuvent nous contacter à l'adresse mail suivante : smartcity@journaldunet.com

A lire aussi

Smart city

Annonces Google