Dossier Les nouveaux acteurs de l'éducation

©  imagebos - Fotolia.com
"Dans cinq ans, vous serez en mesure de trouver les meilleures conférences du monde gratuitement sur le Web. Ce sera mieux que n'importe quelle université." Bill Gates tient ces propos en 2010. Cette année-là, seuls 7% de la population mondiale possèdent un diplôme universitaire, selon le Bureau national de recherche économique, un organisme privé américain à but non lucratif. Pour une part considérable de la jeunesse mondiale, accéder à l'université n'est qu'un rêve inaccessible. Pour une autre, c'est désormais synonyme d'endettement. Mais grâce à Internet, les cours des universités les plus prestigieuses sont désormais à la disposition de tous. Gratuitement ! Depuis quelques années déjà, un internaute peut trouver des vidéos de cours magistraux de Yale ou de Harvard sur iTunes ou Youtube. Mais les petits films de professeurs ne constituent pas une éducation et ramènent encore moins un diplôme. Grâce aux cours gratuits en ligne, ouverts à tous (baptisés MOOC), c'est une véritable révolution de l'enseignement qui se prépare. Non ! Qui s'installe. Le diplôme obtenu par email, les cours magistraux devenus obsolètes, le professeur accompagnant plutôt que "faisant" son cours, la salle de classe virtuelle... les expérimentations affluent. Certes, personne ne sait encore où cette révolution nous mènera. Quel modèle financier ? Quelle pédagogie sur le Net ? Quels examens ? Certains tentent déjà d'y répondre. Découvrez les nouveaux acteurs de l'éducation.

Mooc