Grâce à la start-up Parkbob, le loueur ALD numérise le stationnement

Grâce à la start-up Parkbob, le loueur ALD numérise le stationnement Le loueur de longue durée français va intégrer les solutions d'optimisation de recherche de stationnement de la start-up autrichienne, vainqueur de son concours d'innovation.

Se déplacer en voiture est une perte de temps si l'on met une éternité à se garer. Pour essayer de gommer ce défaut, ALD Automotive a fait appel à l'open innovation. Cette filiale de la Société Générale spécialisée dans la location de longue durée et la gestion de flottes a dévoilé vendredi le vainqueur de la première édition de son "startup challenge". Les 63 start-up candidates devaient proposer des solutions numériques de stationnement en zone urbaine. C'est la société autrichienne d'optimisation de recherche de stationnement Parkbob qui a remporté le concours, décrochant ainsi un contrat de partenariat avec ALD.

La start-up et le loueur vont mener une expérimentation de service, probablement en Allemagne ou en Autriche, selon ALD : "Nous avons proposé une alerte de parking pour éviter que les clients qui louent des véhicules ALD ne se prennent des amendes," détaille Christian Adelsberger, PDG et co-fondateur de Parkbob. Concrètement, l'application d'ALD (My ALD) pourra prévenir le conducteur via une notification push qu'il est sur le point de se garer dans une zone interdite, ou bien l'avertir lorsqu'il aura bientôt dépassé la limite de temps de stationnement. Il sera également possible d'intégrer le temps requis pour trouver une place de stationnement dans un calcul d'itinéraire.

Améliorer l'expérience client

Pour parvenir à un tel service, la start-up fondée à Vienne en 2015 et qui compte 16 collaborateurs s'appuiera sur sa propre application, qui agrège toutes sortes de données de stationnement. "Notre but est d'aider les conducteurs à prendre la bonne décision lorsqu'ils se garent", explique Christian Adelsberger. "Nous les informons sur les règles de stationnement, les emplacements de parking, les paiements, les restrictions et amendes éventuelles. Nous générons aussi nos propres données grâce aux utilisateurs de notre application sur smartphone, pour prévenir quelqu'un qu'une place se libère près de lui." La start-up est présente dans 23 villes européennes et revendique une base de données de 250 000 places de parking, sans dévoiler son nombre d'utilisateurs pour le moment. Pas encore disponible en France, Parkbob sera lancé à Paris durant la seconde moitié de l'année.

Pour ALD, Parkbob permettra de donner plus de valeur aux véhicules de location en facilitant les déplacements de ses clients en ville. "Nous voulons améliorer l'expérience client et faire croître l'utilisation de notre application," explique John Saffrett, directeur des opérations d'ALD Automotive. C'est aussi l'occasion pour Parkbob, qui travaille déjà avec la société de distribution automobile Porsche Holding pour un service similaire, de tester une nouvelle application B2B de son service. Christian Adelsberger espère ainsi "mesurer le potentiel de Parkbob en matière de satisfaction client".

Innovation / ALD AUTOMOTIVE