Reach pourrait coûter jusqu'à 3 millions d'euros à chaque PME

Selon l'UIC – l'Union des industries chimiques – la réglementation Reach devrait coûter jusqu'à 3 millions d'euros à chaque PME sur onze ans. Dans le détail, il leur faudra compter 81.000 à 2,2 millions d'euros de coûts directs liés aux tests réalisés pour prouver la non dangerosité des substances qu'elles emploient. Les coûts indirects, liés à l'intervention d'experts par exemple, pourraient atteindre 40 à 50 % des coûts directs. Enfin, pour l'enregistrement de chaque substance à l'Agence européenne des produits chimiques, il faudra payer 500 à 18.000 euros. Difficile de dire combien de PME résisteront… (Lire également l'article Reach risque de coûter plusieurs milliards d'euros par an à la France)

Développement durable / PME