Dans cette start-up, les nouveaux chantent devant toute l'entreprise

Employés qui chantent pour s'intégrer Cette technique d'intégration pour le moins originale vise à rapprocher collaborateurs de longue date et nouveaux arrivants, pour le plus grand plaisir de tous.

Démarrer un nouvel emploi peut être effrayant. Vous vous retrouvez dans un lieu inconnu, entouré de gens que vous ne connaissez pas non plus ; vous tentez de découvrir les ficelles du métier et de faire tout à la fois une première bonne impression. La tâche n'est pas simple mais ce n'est rien en comparaison de ce que l'on attend des nouveaux employés de CareerBliss. Heidi Golledge est la cofondatrice et la dirigeante de cette communauté professionnelle en ligne, également plateforme d'informations professionnelles, et elle demande à ses nouveaux salariés d'interpréter leur chanson favorite devant l'entreprise tout entière. Cette requête peut s'apparenter à un cauchemar pour certains individus, mais Heidi Golledge certifie que ses intentions sont louables. Elle ne leur demande pas cela dans le but de les embarrasser ou de les mettre mal à l'aise. "Il s'agit plutôt d'un exercice visant à créer des liens et d'un moyen de familiariser les nouvelles recrues avec la philosophie de la société, explique-t-elle. Il s'est révélé efficace dans le cas de notre personnel."

Aux débuts de la start-up – lorsque CareerBliss faisait partie de CyberCoders – Heidi Golledge estime que "certaines personnes éprouvaient de l'animosité envers les nouveaux salariés quand le cap des 20 employés a été franchi, parce qu'ils préféraient que l'entreprise se maintienne à modeste échelle, dans l'esprit d'un petit commerce".

"Il s'agit plutôt d'un exercice visant à créer des liens"

Lorsque la récession a frappé et que CareerBliss recrutait toujours, l'équipe se montrait encore plus réfractaire à l'apparition de nouveaux visages pendant les réunions bimensuelles regroupant tout le personnel. "De mon point de vue, instaurer une façon inédite de lier tout le monde permettait d'alléger certaines angoisses et d'aider à l'insertion des nouveaux arrivants dès la première semaine." C'est pourquoi, sans crier gare, elle leur a demandé d'interpréter quelques lignes de leur chanson favorite, devant près de 50 personnes. "Puis, il s'agissait d'y ajouter une posture de yoga ou un pas de danse, renchérit-elle. Après qu'ils avaient commencé, chacun les encourageait et riait avec eux. C'est devenu un événement attendu avec impatience et non une situation entraînant du ressentiment."

Quand l'entreprise a atteint le nombre de 100 employés, Heidi Golledge s'est rendu compte que cela serait trop intimidant pour les nouvelles recrues de chanter devant tout le personnel. "Nous embauchions en moyenne huit personnes par semaine et organisions des réunions générales tous les quinze jours. J'ai donc eu l'idée de constituer des petits groupes de nouveaux employés qui interpréteraient une chanson ensemble plutôt qu'individuellement."

fotolia 70258890 w
Instaurer des ateliers ludiques pour favoriser la bonne ambiance au bureau. © W. Heiber Fotostudio - Fotolia.com

Elle décrète qu'il s'agissait d'un moyen sympathique pour les nouveaux salariés de se lier avec leurs collègues et de mettre en place un spectacle amusant , très fortement encouragé. Ses remarques au sujet de cette stratégie inédite sont presque entièrement positives. "C'est devenu un rite de passage pour être accepté au sein de l'entreprise, commente-t-elle. Une seule personne, sujette à de graves angoisses sociales, n'a pas pu réaliser l'exercice. Nous lui avions donné la possibilité de s'y soustraire, mais elle a décidé que, sur le plan culturel, elle ne représenterait pas un bon élément pour la société."

Heidi Golledge affirme que CyberCoders, entreprise qu'elle avait également cofondée, se distinguait par son taux de renouvellement du personnel exceptionnellement bas, performance qu'elle attribue à "des approches innovantes comme celle de demander aux nouveaux employés de chanter."

Mais le divertissement ne se cantonne pas à la première semaine passée chez CarrerBliss. "Continuer à recruter des employés au quotidien, de même que d'organiser des activités ludiques exécutées en équipes constituent la clé d'une politique positive", témoigne Heidi Golledge. C'est la raison pour laquelle elle se fait un devoir d'inclure "jeux, nourriture saine et sens des festivités" dans tous les événements organisés par sa société.

"Je suis convaincue que proposer des activités récréatives à vos employés, quelle que soit la taille de votre exploitation, réduira le taux de changement du personnel, fera fonctionner le bouche à oreilles et transformera votre entreprise en un lieu où il fera bon vivre", conclut-elle.


Article de Jacquelyn Smith, Traduction de Floriane Wittner, JDN

Voir l'article original : Here's Why One CEO Asks New Hires To Sing Their Favorite Song In Front Of The Entire Office

Autour du même sujet