10 pièges à éviter dans ses candidatures J'élabore un CV avec des polices que le recruteur ne peut pas lire

Bien maîtriser un logiciel de traitement de texte voire de mise en page est un plus... sauf quand il vous pousse à oublier sur votre CV, la sobriété imposée par le registre professionnel.

 

piège n°3 : j'abuse de la couleur dans mon cv
Piège n°3 : J'abuse de la couleur dans mon CV © Rudy Salin / JDN

Rien ne sert de chercher l'originalité à tout prix. Ainsi, il faut garder à l'esprit que vous avez peut-être des polices certainement très esthétiques mais peu répandues et que votre destinataire ne pourra pas décrypter. Il y a de grandes chances qu'il ne prenne pas le temps de vous appeler pour vous le signaler... N'hésitez pas à transformer votre fichier texte en PDF si vous le pouvez. Vous vous affranchissez ainsi de bien des problèmes techniques.

 

D'une manière générale, mieux vaut éviter toute trace d'exubérance. Les couleurs en particulier doivent être utilisées avec parcimonie. Il faut ainsi garder à l'esprit qu'imprimées en noir et blanc, certaines deviennent illisibles. Le bleu marine, pourquoi pas, mais certainement pas de vert ou de rouge. Préférez le gras ou l'italique par petites touches, pour mettre en valeur certaines informations comme le nom des entreprises pour lesquelles vous avez travaillé.

Candidature