Cadres : les erreurs à éviter en temps de crise Je me sens dépassé donc je me tais

"La crise que l'entreprise traverse me dépasse, je ne peux rien faire personnellement : je suis à la production et la baisse des ventes n'est pas de mon ressort."

 

Ce n'est pas faux, mais dans un contexte de baisse d'activité, l'entreprise attend de tout un chacun qu'il soit force de propositions, qu'il se montre contributif. Et ce, à tous les niveaux. "Dans des temps plus difficiles, il est important d'être innovant, d'apporter des idées ou des recettes efficaces qui ne coûtent pas cher", indique Jacques Froissant.

 

"On attend de vous que vous apportiez des idées efficaces et qui ne coûtent pas cher"

Vous êtes sur le terrain, vous êtes un manager de proximité : les solutions pragmatiques et concrètes sont justement à votre portée. Listez les problèmes auxquels vous et votre équipe êtes confrontés et faites des propositions. Un directeur marketing, un responsable de comptes peuvent également appeler les principaux clients et leur demander d'expliquer leur propre situation, leurs attentes et en quoi leur entreprise peut les aider.

 

Cet investissement pour faire émerger de nouvelles idées doit également être remarqué par votre hiérarchie. Il est donc doublement important pour vous de préparer les réunions, pour savoir au mieux expliquer, défendre vos idées. Autre conseil  : n'hésitez pas à proposer d'envoyer un mail de synthèse en fin de réunion à l'ensemble de personnes concernées. Cela vous permettra de protéger votre idée d'éventuelles tentatives de récupération.

TAIS