Maîtriser ses émotions dans une prise de parole en public

Il est important de prendre le temps de bien se préparer à une prise de parole en public sur le plan émotionnel : prendre conscience de soi et préparer son interaction avec les autres. Laurent Philibert vous propose quelques conseils pratiques sur la façon de se préparer et d'intégrer l’autre dans une communication inter-personnelle.

       

Les études [1] démontrent que les individus développent, dès qu’il s’agit de parler face aux autres, des comportements instinctifs  (stress, rougeurs, transpiration, blocage de la respiration…). 
Ce bombardement émotionnel enraille le processus même de communication.
De nombreuses situations professionnelles nous obligent à faire face à nos émotions et à gérer celles des autres. La prise de parole en public est, de ce fait, une discipline hautement émotionnelle : l’orateur alors bombardé d’émotions se retrouve face à des personnes elles-mêmes en recherche d’émotion. Ne pas contrôler ses émotions dans sa communication face à autrui est bien sûr un handicap qui peut perturber la vie professionnelle et sociale d’un individu. L’orateur peut se retrouver rapidement dans un cercle vicieux : plus il est en manque de maîtrise de ses émotions, plus il aura peur du jugement des autres et plus il sera intimidé et en perte de moyens.
Pour éviter ce genre de situations désagréables, l’orateur ne doit pas se focaliser sur lui-même (se juger lui-même) mais doit se concentrer uniquement sur l’effet qu’il pourra créer chez  les autres : le pont de communication. Il doit, pour se faire, porter toute son attention sur les émotions attendues par l’auditoire et ce qu’il souhaite provoquer comme réactions (rire, joie, peur, …). En prenant la décision de parler en public, l’orateur s’engage moralement face à ceux qui ont accepté de l’écouter.
L’auditoire a besoin de vivre le discours avant de le comprendre, il aspire à vivre une expérience émotionnelle auditive et visuelle. Si le public ne ressent aucune émotion, cela veut dire que la promesse n’a pas été tenue !
Pour gérer ses émotions en situation de prise de parole en public, rien ne vaut une bonne préparation de soi et une bonne intégration de l’autre.
  


-------------
[1] Travaux de Jean Claude Abric (entre 1971 et 2012) qui fut professeur des universités à Aix en Provence,  spécialiste de la Psychologie en communication – ces travaux ont été d’un grand apport au cabinet Personnalité.

Décider