Les 5 choses que je fais mieux dans mon travail... depuis que je suis Papa

Cela fait plus de 8 ans maintenant. Plus de 8 ans que ma carrière a pris un tournant décisif. Une direction que je n'aurais pas imaginé... Cela fait 8 ans que je suis un... Papa. C'est étonnant à quel point ça peut changer les choses d'être un Papa. Professionnellement.

Avec un point qui conditionne tout : travailler son équilibre

Ne pas se poser la question d'un quelconque "choix de vie" mais tenter de vivre les côtés professionnel et personnel de son unique vie de manière pleines et finalement un peu imbriquées. Parce que, fondamentalement, on n'a bien qu'une seule vie. Et les mutations du monde travail vont de toutes façons dans le sens des décloisonnement des sphères professionnelles et privées. Assumons-le de suite... 
Donc, pas de "choix". J'ai décidé de vivre les deux côtés de mon unique vie complètement. Je ne dis pas que ça a été facile à mettre en place, mais aujourd'hui ça va. Merci. C'est même plutôt positif, puisqu'au final "être un Papa" m'a aidé à améliorer pas de mal de choses dans mon quotidien professionnel.
En cinq points :
  1. Organiser ma journée. Ma journée de Papa est un peu particulière en termes d'horaire.
    Elle implique pour moi de quitter le bureau vers 17h la plupart du temps. C'est un horaire contraignant mais qui oblige à penser et organiser sa journée de travail autrement. Sont prioritaires les échanges avec les clients, avec les collègues, les travaux écrits demandant des outils bureautiques... Mails ou recommandations écrites peuvent très bien être réalisés dans les transports, ou en compagnie des enfants le soir. La question du "qu'est-ce que je fais, en fonction des outils disponibles" est centrale dans l'organisation de la journée ! 
  2. Me préparer (un peu) à l'inattendu. Rien ne se passe comme prévu quand on a des enfants. Petits tracas à l'école, maladies, accidents... On improvise en (presque) permanence.
    Et devoir changer ses plans du jour en lendemain en fonction des aléas de la vie demande un peu de préparation d'esprit. Cette vie de Papa aide également à s'adapter au travail : réunion imprévue, plan d'urgence... On change ses priorités plusieurs fois par jour. Et alors ? 
  3. Penser "Disponibilité". Organiser une vie de Papa oblige à ne plus penser "plage horaire" et à en finir avec les traditionnelles heurs de bureau. On pense finalement en termes de disponibilité : le temps d'un coup de fil aux clients ou collègues peut très bien se prendre le soir, comme le temps d'un rendez-vous à l'école peut se prendre en journée. Tant qu'on se définit soit même quel temps est là pour qui, et qu'on en informe les autres.
  4. Reposer mon cerveau. Pendant que vous vous occupez des enfants (le repas, le coucher, tout ça), vous déconnectez du travail... Mais pas entièrement. Le cerveau ne peut pas fonctionner à plein régime en permanence, il a besoin de temps de pause pour simplement opérer des connexion entre les événements de votre journée. Une partie de jeu de l'oie, et vous verrez vos projets avec quelques idées neuves.
  5. Relativiser les problèmes. Le principal peut-être : avoir des enfants, c'est relativiser les problèmes, ne plus dramatiser les situations, envisager les solutions plus rapidement.
    On ne laisse pas pourrir une situation avec les enfants, mais on sait aussi que les "petites" contrariétés ne demandent pas le même engagement émotionnel que les gros tracas. Sinon, c'est impossible à gérer. C'est pareil au travail, inutile de prendre mal une petite remarque d'un client si celle-ci n'a pas d'incidence sur le long terme. Économisons notre énergie pour les grandes crises !

Les collègues qui me lisent - Coucou ! - diront que j'idéalise sans doute énormément les choses.
Et qu'être un Papa ne rend pas parfait. J'avoue, j'ai encore beaucoup de travers et de défaut dans ma vie professionnelle. Mais sur ces 5 points, la juxtaposition des expériences personnelle et professionnelle est plus que positive dans le quotidien du travail.
Être un Papa fait de vous un meilleur travailleur : il serait temps de tous s'en convaincre !

Carrière