Tout ce que nous devons connaître des dirigeants

Diriger une entreprise, un Groupe est à la fois lourdes responsabilités et challenges passionnants mais combien de dirigeants se sentent si seuls en face de feuilles de route à mettre en oeuvre avec des équipes de proximité qui les coupent souvent de ce qu'ils aimeraient savoir, mieux comprendre pour faire les meilleurs choix stratégiques...

Pour avoir passé de nombreuses heures avec les dirigeants d'entreprises de toutes tailles, je voudrais ici me faire l'écho de ces derniers pour partager avec vous leur génie mais aussi leurs difficultés.

1. Dirigeant d'entreprise, un être venu d'ailleurs surexposé et conscient des réalités 

Avoir dans la main droite le robinet du développement et dans la main gauche celui de la gestion et savoir, selon les situations, lequel ouvrir ou fermer n'est pas donné à tout le monde. 
Le Dirigeant d'entreprise, homme ou femme, mérite un immense respect, de la considération. Pris entre le marteau et l'enclume, avec pour lui (elle) seul (e) la responsabilité de tous les métiers, des capitaux investis par les actionnaires, de l'avenir des salariés, de la satisfaction des clients et des fournisseurs, du climat social, des choix stratégiques, du cap à suivre...il (elle) ne compte pas les difficultés au quotidien, les vagues parfois aussi violentes que des tsunamis sur lesquelles il faut savoir surfer. Il y a du génie dans le dirigeant.
Beaucoup convoitent sa place souvent parmi son équipe rapprochée mais combien sont capables vraiment de faire ce qu'il fait et qui est d'autant plus méritoire quand il l'a fait de toutes pièces au fil des années grâce à son audace ; son sens inégalé du Business, de l'humain ; sa capacité à gravir les échelons un à un par un apprentissage de l'entreprise  de l'intérieur, du terrain, des hommes et des femmes qui font les actions qui conduisent aux résultats... 

2. Dirigeant d'entreprise, un être isolé avec une confiance relative et prudente qui renaît sur le terrain

Isolé et accompagné à la fois, le dirigeant dose en permanence sa confiance car ceux qui osent lui dire ce qu'il aimerait et doit savoir ne sont pas légion. Et souvent ce qu'il doit savoir est bien loin de ce qu'on essaie de lui faire croire ne serait-ce que pour se justifier et durer dans la fonction occupée, laisser imaginer que les choses avancent alors qu'elles s'enterrent dans les méandres d'organisations ensilées qui communiquent entre elles que par absolue nécessité. 
Aussi, le dirigeant place sa confiance au-delà des gens qui l'entourent au quotidien. C'est sur le terrain que l'histoire de l'entreprise se construit et c'est ce terrain qui lui fera découvrir bien des réalités, lui faire comprendre le pourquoi de cette inertie qui rend les changements si complexes à réaliser, cette surprotection des équipes qui les menacent plus que les sauvent...

3. Dirigeant d'entreprise, une main d'acier dans un gant de velours

Attendu au coin de tous les tournants; épié de près comme de loin ; objet de tous les travers de la communication de ceux qui l'utilisent au gré de leurs ambitions, le dirigeant est à la fois ferme et à l'écoute. 
Parce que c'est le seul moyen (main d'acier) de mettre de l'ordre dans les cours de récréation que sont à loisir toutes les instances (comités de directions, réunions...) où les uns s'entendent parler et les autres bouchent leurs oreilles tellement les discours, les propositions ressemblent à du réchauffé...
Parce que c'est à l'évidence (gant de velours), l'attitude à avoir vis à vis de ceux qui ont beaucoup de choses à dire parce qu'ils sont au cœur des réalités, du pragmatisme, du bon sens mais aussi de l'humain.

4. Dirigeant d'entreprise, une construction de plusieurs années...

Dirigeant d'entreprise n'est pas un métier qui s'apprend sur le banc des grandes écoles même si celles-ci ont accueilli de futurs grands.
Diriger s'apprend à l'école des jours et de la vie avec les intempéries d'hier qui font les succès de demain. Personne naît dirigeant mais ce qui est sûr est que n'est pas dirigeant qui veut. C'est un métier, un vrai ! 
Alors à tous les postes que vous occupez, n'oubliez jamais que même avec le plus grand des talents et les meilleurs résultats à votre actif, vous existez parce que votre dirigeant le veut et l'estime utile à l'entreprise placée sous sa responsabilité. 

Autour du même sujet