Soyez celui à qui on s’adapte et non le contraire

Au cœur de nos sphères professionnelles, il est important de garder des limites, des valeurs et des aspirations. Pourtant, à force de nous adapter à nos environnements professionnels nous finissons par en devenir aliénés.

Que vous soyez au début de votre aventure professionnelle, ou installé depuis longtemps dans votre fonction, il n’est jamais trop tard pour travailler sur un positionnement qui vous aidera à vous affirmer et à construire un environnement qui s’adapte à vous et non le contraire.

Misez sur vous  

En premier lieu, misez sur vous. Qu’entendons-nous par là ? Donnez-vous les moyens d’être bon. Ce sera votre première force. Ne cherchez pas à le prouver ou à le démontrer, mais à le sentir. Ce sera la base de votre positionnement professionnel : un savoir intérieur de la qualité de votre travail. Une fois que vous en prendrez conscience,  vous aurez assez d’assurance pour commencer à communiquer d’une autre façon à votre sujet. 

Ce que vous voulez recevoir, posez-le comme une condition à votre bon travail même si cela n’est pas vraiment le cas. Votre hiérarchie doit croire qu'il sait ou qu'il accède à ce qui vous rend bon pour avoir envie de vous le donner. Par exemple, si vous trouvez que l’on ne vous donne pas assez d’indépendance, faite savoir finement autant dans les one-to-one que dans les conversations de couloir que vous travaillez bien lorsque l’on vous donne beaucoup de liberté ou d’indépendance. Vous souhaitez que l’on vous fasse monter ou évoluer ? Insinuez que vous êtes bon dans les environnements professionnels ou il y a  beaucoup d’opportunités. Passez des messages subliminales pour amener votre hiérarchie à connecter vos bonnes capacités à un environnement professionnel précis. 

Rendez-vous indispensable

Investissez le plus possible les relations sociales de façon naturelle. On ne doit pas sentir en vous la volonté de vouloir séduire, plaire, ou d’en avoir besoin. Soyez simplement social que se soit dans votre environnement de collègue autant qu’envers les clients. Toute fonction en lien avec une clientèle est  un des  secteurs où cela marche le mieux. Si vous vous rendez central dans la relation client-vendeur, si vous arrivez à créer des relations qui reposent sur votre communication, votre individualité et votre manière d’être, vous vous rendez petit à petit indispensable.

Il y a différentes manières de se rendre primordial. Globalement, tout ce que vous faites de bon ne doit pas être expliqué même si on vous demande comment vous faites à part par des réponses vagues.  À la question : comment faites –vous pour atteindre à chaque fois vos objectifs ? Répondez : "j’aime ce que je fais".  Si l’on vous demande d’expliquer vos méthodes dites en premier lieu que c’est parce que vous êtes passionné(e). Il faut que votre hiérarchie sente que vous êtes bon, que vous le savez, et que vos capacités ne sont pas des qualités interchangeables avec un autre.

Communiquez autrement

Vous devez communiquer, expliquer ou exprimer ce qui vous rend bon même si vous arrivez tout de même à être bon sans cela. Pourquoi ? Pour que votre hiérarchie pense savoir de vous ce qui vous fait atteindre vos objectifs. Rien de pire que celui qui travaille sans compter les heures et donne l’impression qu’il attend désespérément la promotion ou la validation de sa hiérarchie. Votre direction n’aura aucun intérêt à vous faire évoluer si vous leur donnez déjà tout ce qu’ils veulent en ayant l’image d’une personne qui attend désespérément l’évolution.

Vous aurez peut-être une promotion, mais quand votre direction en aura l’envie ou le besoin. Alors que si vous laissez entendre que votre travail repose sur des conditions sine qua non, vous pouvez être sûr que votre structure hiérarchique cherchera à s’adapter à vous.

Ainsi, il est important de prendre conscience de ce que vous attendez de votre lieu de travail pour être dans un environnement optimum. Être au claire aussi sur ce qui vous motives et vous limites. Une fois que ce rapide autobilan est fait, commencez à travailler sur votre positionnement professionnel. Quelqu’un qui est bon peut longtemps passer inaperçu s’il n’en fait pas son premier outil de réalisation de soi et d’évolution en dehors de cette longue attente d’une promotion ou d’une chance que l’on vous donnera éventuellement.

Avancement / Relation client