Quelle place a vraiment pris le RPO dans le recrutement en France ?

Initiés dans les pays anglo-saxons, notamment aux États-Unis, les projets de RPO (Recruitment Process Outsourcing) existent en France depuis une dizaine d’années et ont réellement pris leur envol il y a cinq ans. Pour quelles raisons ?

Dans quelles situations faire appel aux professionnels du RPO ?

Manque de temps ou de ressources en interne (humaines ou financières), difficulté à gérer des projets d’ampleur, les entreprises qui doivent gérer de gros volumes de recrutements, souvent à réaliser en un temps limité, ont de plus en plus recours aux spécialistes du RPO. Il peut s’agir de recrutements en CDI, de missions longues en CDD ou de recrutements pour des emplois saisonniers.

Dans le cas de recrutements saisonniers, (pensez par exemple à un loueur de voiture à l’aube de la saison estivale ou à un poids lourd de la distribution à l’approche des soldes ou des fêtes de fin d’année), l’entreprise a tout intérêt à s’entourer d’un prestataire pouvant traiter en son nom le volet recrutement de son activité. 

Dans de nombreux cas, l’entreprise ne peut faire face aux pics d’activité qu’une telle mission implique. Parce que sa structure RH n’est pas adaptée ou parce que les volumes de recrutements peuvent être fluctuants. La flexibilité d’un professionnel du RPO sera dans ce cas un atout décisif pour répondre à un besoin de staffing rapide et particulier.

Au-delà d'une problématique de recrutements dits "volumiques", les entreprises doivent aujourd'hui faire face à de nouveaux défis. Avec la réforme de la formation qui a vu le CPF (compte personnel de formation) succéder au DIF (Droit individuel à la formation) au 1er janvier 2015, de nouvelles dispositions concernant l’alternance sont entrées en vigueur depuis 2014.  

Si l’embauche d’apprentis ou alternants permet à l’entreprise de bénéficier de bonus ou de certaines exonérations, le non-respect du pourcentage d’alternants dans les effectifs entraîne des sanctions financières de plus en plus lourdes. Pour les éviter et parvenir à identifier les profils souvent pénuriques et difficiles à capter de professionnels qualifiés, le recours aux professionnels du RPO apparaît de plus en plus comme une évidence. Car aujourd’hui, au-delà des implications de bonus ou de pénalités, le recrutement des apprentis est un enjeu stratégique majeur (tant pas les employeurs que pour l’emploi en général) : il y a une exigence de qualité très élevée dans les profils recrutés. La finalité pour l’employeur (c’est aussi à l'évidence une question d’investissement financier), est en effet de pouvoir convertir ses alternants en salariés à part entière une fois leur formation validée.

Enfin, dernier cas de figure, les entreprises se tournent vers des prestataires de RPO s’il y a une pénurie de candidats sur leur cœur de métier. C’est le cas notamment pour les très nombreuses structures qui recherchent des profils de commerciaux, de techniciens ou encore de gestionnaires back-office. Sur ces catégories de professionnels, la guerre des talents va au-delà des mots.

Le RPO, pour qui ?

Si les demandes en RPO émanent toujours principalement des grandes entreprises qui cherchent à standardiser leur processus de recrutement pour réduire leurs coûts face à leurs besoins volumiques, les PME et ETI deviennent également des clients réguliers, acteurs du RPO. 

Contraintes elles aussi par les aspects financiers, elles recherchent avant tout de la réactivité, de la flexibilité et une relation de confiance avec l’équipe en place. Dans le cas de structures de taille intermédiaire, les opérations de recrutements volumiques ne concerneront peut-être que 30 postes répartis sur un semestre au lieu de plusieurs centaines dans une multinationale, mais les dispositifs du RPO garantiront la réussite des embauches, tant sur les aspects quantitatifs que qualitatifs. 

La méthodologie de travail et l'offre de services proposées par les spécialistes du Recruitment Process Outsourcing sont à prendre en considération en fonction des objectifs de l'entreprise, de ses ressources et des délais de réalisation de la mission.

Autour du même sujet