Ravalement : prix et formalités

Définition, obligations, prix... Le ravalement de façade est une étape importante dans la vie d'un immeuble ou d'une maison, mais il implique quelques connaissances au niveau des prix et des formalités.

Définition ravalement

Le ravalement est par définition une opération qui a pour objectif de remettre les façades en bon état de propreté. Il concerne la partie maçonnée des immeubles ainsi que les éléments constitutifs de la façade tels que les menuiseries, les ouvrages de protection et les modénatures. Les travaux concernent aussi bien les façades donnant sur la rue que celles donnant sur les cours, les pignons et les murs aveugles.

Ravalement d'un immeuble

Le ravalement d'un immeuble concerne le nettoyage des ouvrages et des modénatures, la réfection des éléments de fermeture, de la ferronnerie et de la serrurerie, ainsi que la réfection des héberges, des devantures commerciales et des grilles de ventilation.

Ravalement et majorité

En principe, le ravalement de façade fait partie des travaux d'entretien et de conservation des parties communes. Il se décide donc à la majorité simple. Dans le cas où le ravalement est décidé après injonction faite au syndicat par le maire, c'est la majorité absolue des propriétaires de l'immeuble qui est indispensable. Si le ravalement ne doit être effectué qu'à des fins esthétiques ou s'il apporte une réelle amélioration, la décision doit être prise à la double majorité.

Ravalement et parties communes

Le ravalement concerne aussi bien les parties communes que les parties privatives (fenêtres, barres d'appui, etc.). Qu'il soit imposé par l'administration ou décidé par les copropriétaires, le ravalement est financé par les copropriétaires en fonction de leurs tantièmes de copropriété, personne n'en étant dispensé.

Ravalement obligatoire

Le ravalement de façade est obligatoire tous les dix ans tant sur les maisons que sur les locaux commerciaux ou les immeubles. En cas de non-respect de la réglementation, le maire de la commune a le droit d'infliger une amende avant d'ordonner officiellement l'exécution du ravalement puis d'envoyer la facture au(x) propriétaire(s).

Ravalement d'une maison

Le ravalement d'une maison, s'il est obligatoire tous les dix ans, est aussi bien souvent nécessaire afin de valoriser son patrimoine et d'entretenir son habitation. Les façades sont souvent victimes de salissures biologiques, de pollution atmosphérique et parfois de fissures.

Prix d'un ravalement

Le prix d'un ravalement dépend de la surface à ravaler, du type de façade et de l'état général du bien. Il est généralement exprimé au mètre carré, et varie de 30 euros pour les surfaces les plus saines à 100 euros du mètre carré pour les surfaces les plus difficiles. En moyenne, le prix d'un ravalement de façade varie de 35 à 45 euros.

Ravalement de façade et impôt

Il existe un crédit d'impôt pour le ravalement de façade. Ce dernier permet en effet de diminuer les pertes thermiques en même temps que d'améliorer l'esthétisme du bâtiment. Le ravalement de façade permet de déduire 30% des travaux en moyenne sur les impôts.

Construction

Annonces Google