Microsoft a développé un OS Linux : Oui, vous avez bien lu !

L'éditeur vient de dévoiler une plateforme cloud de commutateur réseau. Baptisée Azure Cloud Switch, elle repose sur un système Linux...

Nouvelle étape dans la politique d'ouverture de Microsoft, l'éditeur américain a développé son propre OS reposant sur Linux. L'information a été révélée hier par Kamala Subramaniam, architecte principal de l'activité Azure Networking (lire son post sur le blog d'Azure). La distribution en question a en effet été conçue pour gérer le réseau du cloud de Microsoft, et plus particulièrement son architecture de commutateurs : Azure Cloud Switch (ACS).

"ACS est la pierre angulaire de notre logiciel de gestion d'équipements réseau de type switch. Elle nous permet de déboguer, corriger, et tester les problèmes plus rapidement.", explique Kamala Subramaniam. "C'est un système d'exploitation modulaire et cross-plateforme pour la gestion réseau de data center, qui repose sur Linux. ACS nous fournit la flexibilité pour optimiser le logiciel et développer les fonctionnalités dont nous avons besoin au sein de nos centre de données en matière de réseau."

Open Compute Project, aussi sous le capot

Mais le choix de technologies open source est aussi mis en avant par Microsoft en vue d'aboutir à une plateforme ouverte. "ACS  nous permet de partager une même pile logicielle avec de multiples vendeurs de commutateurs", explique Kamala Subramaniam. "Ceci est facilité par la spécification Switch Abstraction Interface (SAI), qui est le premier standard ouvert C API de l'Open Compute Project" pour la programmation de commutateur réseau .

Rappelons que l'Open Compute Project est un projet d'équipement informatique open source lancé à l'origine par Facebook il y a 4 ans, mais rejoint depuis par presque tous les poids lourds de l'informatique (Microsoft, mais aussi Intel, AMD, HP, Dell, Salesforce, VMware...).

 

Microsoft / Linux