Comparatif : 4 offres de Big Data dans le cloud IBM Analytics for Apache Spark, le joker Watson

IBM est parti dernier dans la course aux offres de BDaaS. Big Blue dévoilait fin 2015 son service de cloud analytics basé sur Spark. Cette offre baptisée tout logiquement "IBM Analytics for Apache Spark" se retrouve sur sa plateforme de PaaS Bluemix. Elle est reliée à d'autres services maison comme Cloudant (NoSQL) et dashDB (entrepôt de données). Le service a, par ailleurs, été optimisé pour les architectures Power8 du groupe américain.

Une offre taillée pour les data scientists

Pour vendre cette solution, IBM a fait le choix, dans sa communication, de s'adresser non aux développeurs ou aux experts de la BI mais aux data scientists remarque Pablo Lopez de Xebia. "IBM leur propose d'expérimenter leurs modèles mathématiques en mode 'test and learn'. Une approche différente d'un AWS où il s'agit de faire tourner des cas d'usage bien établis", pointe l'expert. A condition de quitter l'image de vendeur de software qui colle à la peau d'IBM et le distingue des pure players du cloud.

A noter qu'IBM propose aussi plus classiquement une offre Hadoop as a Service. Basée sur le cloud SoftLayer, BigInsights on Cloud, dont la version 2.0 est sortie en juin 2015, propose des fonctionnalités enrichies telles que BigSheets, Big SQL, Big R et Text Analytics (analytique textuelle). On attend, bien sûr, IBM sur le terrain de l'informatique cognitive avec l'apport de son supercalculateur Watson. La plateforme Watson Health Cloud dédiée aux professionnels de la santé s'appuie ainsi sur Spark.

IBM Analytics for Apache Spark en bref

Points forts

Points faibles

- Le positionnement data scientist

- L'intégration des services cognitifs de Watson

- La jeunesse de l'offre

- Le manque d'information sur la grille tarifaire

Autour du même sujet