WordPress : thèmes, plugins, dernière version...

WordPress n'est pas devenu l'outil le plus utilisé pour concevoir un site web sans raison. Tout savoir sur cette plateforme souple et gratuite.

[Mis à jour le 02/12/16 11:45] Dernière minute : WordPress va bientôt conditionner le recours à certaines fonctionnalités à l'utilisation de HTTPS. Ce sera notamment le cas des authentifications via API. C'est ce que vient d'annoncer Matt Mullenweg, le développeur à l'origine du CMS open source. L'objectif est ici de promouvoir un Web mieux sécurisé (lire l'article : WordPress : certaines fonctionnalités nécessiteront le HTTPS). Le projet WordPress a aussi livré la Release Candidate de WordPress 4.7 (voir le détail du contenu de cette version dans le tableau en bas de page). Cette mise à jour du CMS doit être livrée en version finale le 6 décembre.

 Télécharger WordPress en français

WordPress est un outil de gestion de contenu web (ou CMS) gratuit et open source parmi les plus populaires. Si WordPress a pu être d'abord déployé pour créer des blogs, aujourd'hui la plateforme est utilisée par des sites de bien plus grande envergure.WordPress est reconnu pour sa souplesse. Ses nombreux "thèmes" de mise en page, plugins et widgets, faciles à installer, permettent de pousser très loin la personnalisation d'un site web. Aucune connaissance approfondie en informatique n'est nécessaire pour créer un site sous WordPress. Ce CMS est aussi assez bien prédisposé pour faciliter le SEO : de nombreux sites utilisant ce système de gestion de contenu web sont très bien référencés, et obtiennent d'excellentes positions dans les résultats de Google. Lire SEO : les avantages de WordPress sur des pages HTML écrites soi-même 

Capture du backoffice de WordPress.  © Capture JDN

Les thèmes WordPress

C'est le thème WordPress (ou template) qui va permettre d'habiller graphiquement un site web basé sur le CMS. Une fois installé, WordPress donne accès, via son backoffice, à des centaines de thèmes (gratuits et payants). Cette bibliothèque est aussi accessible en ligne (à cette adresse). Beaucoup de ces thèmes peuvent être installés en un clic. Certains nécessitent en revanche un paramétrage, voire l'installation de plusieurs plugins. C'est notamment le cas des thèmes faisant appel à des fonctionnalités particulières (e-commerce, cartographie...).

Il existe aussi sur le web des app store de thèmes WordPress. Ces places de marché mettent en relation acheteurs et vendeurs de thèmes WordPress. Elles gèrent la transaction financière, et donnent accès au support technique du thème quand il est proposé. L'une des plus populaires d'entre elles est themeforest. Mais il en existe beaucoup d'autres (Solostream par exemple).

Il est possible de choisir un thème WordPress en Responsive Web Design, pour que le contenu s'adapte aux tablettes, mobiles et PC classiques.  © Montage JDN

Les plugins WordPress

Un plugin (ou extension) permet d'enrichir le CMS de possibilités supplémentaires. Les plugins WordPress sont accessibles comme les thèmes via le backoffice de WordPress. Il existe des centaines de plugins dans de très nombreux domaines. La plupart contribuent à doter le site web de fonctionnalités additionnelles (formulaire de contact, intégration aux réseaux sociaux, Google Maps...). Certains iront jusqu'à transformer WordPress en système d'e-commerce (c'est le cas de WooCommerce) ou en réseau social (BuddyPress). Il existe aussi des extensions WordPress pour adapter son site web aux écrans des terminaux mobiles, mais aussi pour en optimiser la sécurité ou les performances. D'autres équipent WordPress de dispositifs de référencement (SEO) ou encore de mécanismes d'analyse de trafic (Analytics).

Via l'onglet "Extensions" du backoffice de WordPress, il est possible de télécharger et installer des plugins WordPress pour enrichir son site en fonctionnalités.  © Capture JDN

Tuto

Sans pour autant nécessiter d'être programmeur, déployer un site WordPress implique un certain savoir-faire. Certes, une installation standard pourra être réalisée sans difficulté. En revanche dès qu'il s'agira de personnaliser finement un site, de le sécuriser, de lui adjoindre des fonctions non-prévues de base dans le CMS, voire de traduire en français un thème existant uniquement en anglais, le travail peut assez vite se compliquer. Voici quatre articles/tutoriels clés qui permettent de commencer à aborder ces problématiques :

Un grand nombre d'offres d'hébergement traditionnel (mutualisé ou dédié) facilitent l'installation de WordPress en proposant un mode de déploiement automatique. Mais il existe aujourd'hui des services d'hébergement de site WordPress qui se veulent encore plus simples. C'est le cas de Themecloud qui permet de tester un thème WordPress en un clic, puis tout aussi facilement de le basculer en ligne.

Google AMP et Instant Articles dans WordPress

Le 24 février, Google a commencé à pousser des pages AMP (pour Accelerated Mobile Pages) dans les pages de résultats de son moteur de recherche sur mobile. Ce format, lancé par Mountain View sous la forme d'un projet open source, prône des pages légères qui puissent se charger rapidement. Il existe une solution pour décliner un site sous WordPress en AMP.  Il s'agit d'un plugin. Il reprendra l'ensemble des pages d'un site WordPress pour les générer dans ce format. Du côté de WordPress.com, il a été décidé de générer automatiquement la version allégée pour l'ensemble des sites hébergés sur la plateforme.Mais qu'en est-il du côté du support par WordPress du format Instant Articles de Facebook (qui doit optimiser l'ouverture d'un site depuis le réseau social, là encore dans un contexte mobile) ? Pour répondre à cette question, le groupe de Mark Zuckerberg a collaboré avec Automattic autour du développement d'une extension gratuite. Les utilisateurs de templates WordPress standards peuvent l'activer immédiatement. En revanche, les sites WordPress personnalisés devront étendre les possibilités du plugin en vue d'assurer la prise en charge de leurs fonctionnalités spécifiques.

WordPress 4.6 Pepper : la dernière version majeure

Surnommé Pepper en référence au saxophoniste de jazz Park Frederick "Pepper" Adams III, la dernière version majeure de WordPress (numérotée 4.6) introduit notamment plusieurs évolutions touchant à l'éditeur de texte du CMS. Un vérificateur de lien y fait son apparition. Il permettra de traquer toute erreur relative à une URL mal écrite. Jusqu'ici, il était nécessaire de faire appel à un plugin pour réaliser une telle tâche. Autre nouveauté touchant à l'éditeur de WordPress, assez pratique : les textes saisis dans l'interface seront désormais enregistrés au fil de l'eau. 

Sous le capot, le projet open source s'est attaché à optimiser certaines API (API HTTP et Meta Registration API).  Plusieurs bibliothèques JavaScript ont aussi été mises à jour : Masonry (avec la version 3.3.2), imagesLoaded (3.2.0), MediaElement.js (2.22.0), TinyMCE (4.4.1) et Backbone.js (1.3.3).

Date Version Contenu
Dernières mises à jour, et feuille de route de WordPress
Avril 2016 WordPress 4.5 (Coleman) Ajout d'une possibilité de prévisualisation des pages en responsive design (permettant de simuler leur rendu sur mobile). Amélioration de la gestion des logos, de l'intégration visuelle de liens dans l'éditeur. Ajout de nouveaux raccourcis d'édition.
Août 2016 WordPress 4.6 Pepper Amélioration de l'éditeur de texte (via notamment l'intégration d'un processus de vérification des liens et d'un dispositif d'enregistrement au fil de la saisie).
Septembre 2016 WordPress 4.6.1 WordPress 4.6.1 corrige 15 bugs découverts dans la version 4.6. Il comble également deux failles (une faille de cross-site scripting, et une vulnérabilité de traversée dans le gestionnaire de chargement de paquetages). 
Date de sortie prévue : 6 décembre 2016 WordPress 4.7 (en Release Candidate) L'introduction dans WordPress 4.7 des points finaux (ou endpoints) permet au CMS d'évoluer vers une infrastructure découplée (et ainsi d'accueillir plus facilement les frameworks, de type MVC, de nouvelle génération type AngularJS). Autres évolutions apportées par cette version : la possibilité de prévisualiser le résultat des CSS ou encore de générer des en-têtes vidéo (lire le post sur le blog officiel du projet). Télécharger WordPress 4.7
2017 WordPress 4.8, WordPress 5... Le projet WordPress a annoncé sa volonté de conditionner l'utilisation de certaines fonctions du CMS au recours à HTTPS. L'authentification par API est évoquée. 

Lire aussi : SEO : les avantages de WordPress sur des pages HTML écrites soi-même 

CMS / HTML