Acer condamné dans une affaire de vente liée

Une nouvelle condamnation dans le domaine de la vente liée. Le fabricant d'ordinateurs Acer vient d'être condamné par le tribunal de Chinon (Indre-et-Loire) à rembourser un client pour les logiciels imposés à l'achat de son ordinateur. Acer devra lui verser la somme de 50 euros au titre des licences. L'Association Francophone des Utilisateurs de Logiciels Libres (Aful) considère cependant qu'il existe "une disproportion manifeste entre l'indemnisation arrachée à l'assembleur dans le cadre du procès, et le prix réellement payé par le client lors de l'achat".

Juridique

Annonces Google