Google : des briques clés issues de l'Open Source

le datacenter de council bluffs, dans l'iowa, est utilisé pour héberger le
Le datacenter de Council Bluffs, dans l'Iowa, est utilisé pour héberger le moteur recherche de Google ainsi que YouTube. © Google / Connie Zhou

L'infrastructure de Google, notamment son moteur de recherche, s'articule autour de composants Open Source importants. La plupart du temps, ces derniers ont été adaptés par le géant pour répondre à des besoins souvent spécifiques, notamment fonctionnels. Pour autant, Google réalise la majeure partie de ses développements à 100% en interne.

 Serveur web : Google Web Server (basé sur Linux)
 Base de données : développement basé sur MySQL
 Langages :  C++ (pour le back end du moteur par exemple), Java (pour le back end de Gmail) et Python