Patrick Hereng (DSI, Total) "Il n'y a pas un grand pétrolier au monde qui n'utilise pas SAP"

Les processus de gouvernance et de validation sont les mêmes pour les projets informatiques que pour les projets métiers. Au-delà d'un certain seuil, les projets IT doivent être validés par le comité exécutif. Chaque branche présente ses projets informatiques. Je me charge de présenter ceux liés à l'infrastructure mutualisée.
En quelques chiffres, le groupe Total compte 2000 informaticiens au niveau mondial. Le budget informatique est stable depuis 2006, aux alentours de 1,050 milliard d'euros. Il s'établit à 1,038 milliard d'euros en 2010.

total est membre du club informatique des grandes entreprises françaises
Total est membre du Club informatique des grandes entreprises françaises (Cigref). Patrick Hereng s'y implique activement. © Cécile Debise / JDN

Quels sont les systèmes d'information clés de Total liés aux métiers du pétrole ?
 
Au niveau de l'exploration et la production, les systèmes stratégiques sont des outils scientifiques, notamment d'imagerie, qui permettent de trouver et de mieux traiter la production du pétrole. Ces applications combinent des outils du marché avec des développements internes. Ils permettent de visualiser la topographie des lieux et prendre position sur des permis, pour éventuellement ensuite trouver du pétrole.Ce système d'information que nous qualifions de pétrolier est stratégique pour nous, et représente des investissements très importants. Il comprend notamment des supercalculateurs. Nous avons pour objectif en 2012 de doubler leur puissance de calcul, et atteindre 1 pétaflop. Nous utilisons aujourd'hui la technologie Silicon Graphics.


En matière de gestion de la chaine logistique, des problématiques liées au système d'information sont également spécifiques aux métiers du pétrole. Dans ce domaine, le système de gestion des bilans matières est critique, notamment en vue d'optimiser les coûts de transport. Les bilans matière variant en fonction de la température, le produit prend en effet plus ou moins de volume. 

Toutes les branches utilisent SAP au niveau du groupe. Pour la pétro-chimie, SAP fait l'objet d'une implémentation unique au niveau mondial ce qui est spécifique à ce métier. Toujours dans le domaine de la distribution, nous avons également une activité de gestion des cartes clients dédiées aux professionnels qui s'apparente à un système de gestion de cartes bancaires, lui aussi très spécifique.

Pourquoi avoir sélectionné SAP ? Ce choix a-t-il été réalisé du fait de la capacité d'adaptation de SAP aux métiers de Total ?

 
Oui. C'est lié au développement important réalisé par SAP pour les métiers du pétrole. Aujourd'hui, il n'y a pas un grand pétrolier au monde qui n'utilise pas SAP. Cet éditeur a en effet su répondre à nos besoins en matière par exemple de gestion des températures sur les bilans matières ou de gestion des prix. Aucun autre éditeur n'est capable de cibler des questions aussi complexes. 

Supercalculateur / Projets informatiques