Trois syndicats pétitionnent contre un projet d'Atos Origin

Les syndicats CGT, FO et CFDT de la SSII française ont lancé une pétition pour s'opposer au projet de la direction visant à délocaliser en province près de 700 salariés de la branche intégration de systèmes. 988 d'entre eux sont éligibles à ce redéploiement devant en principe fonctionner sur la base du volontariat. Il vise à améliorer les marges opérationnelles d'Atos Origin. Selon les syndicats, les risques sont de 3 sortes : la dévaluation des rémunérations, l'éviction des salaires les plus élevés et, à terme, une délocalisation des activités. Lancée le 3 juillet, la pétition a recueilli plus d'une centaine de signatures.

SSII / ATOS ORIGIN