Violation de brevets : Salesforce contre-attaque face à Microsoft

Le spécialiste du CRM en monde SaaS, Salesforce.com, a saisi à son tour le tribunal américain du Delawere, et accuse l'éditeur de Redmond d'avoir violé cinq de ses brevets. En ligne de mire : l'application Microsoft SharePoint ainsi que l'infrastructure .Net. C'est une contre-attaque, car en mai dernier, c'était Microsoft qui avait attaqué Salesforce pour la violation de neuf brevets. C'est la quatrième fois de son histoire que Microsoft attaque une entreprise pour ce motif.

Microsoft / Juridique