Antitrust : Microsoft relaxé en Russie, mais inquiété aux Etats-Unis

Le groupe a obtenu un non-lieu en Russie dans un procès intenté par les autorités antitrust du pays. Microsoft était accusé d'avoir volontairement limité la commercialisation de Windows XP sur le sol russe tout en pratiquant une politique tarifaire abusive, le tout dans l'objectif de favoriser le passage à Vista.

Aux États-Unis, l'éditeur essuie depuis quelques jours une plainte collective, ciblant son service de vérification de licences Windows Genuine Advantage (WGA). Une brique qui a pour but de lutter contre le piratage de Windows XP. Les plaignants pointent du doigt le fait que WGA est classé par Microsoft parmi  les mises à jour prioritaires de son dispositif de mise à niveau en ligne, sans préciser l'objet de ce mécanisme.

Microsoft / Juridique