Elise Nebout (Le Camping) "Le Camping prendra désormais 3% du capital des start-up accélérées"

Alors que Le Camping est en train de recruter les start-up qui intégreront la sixième saison de l'accélérateur, Elise Nebout, manager, annonce au JDN les nouveautés du programme.

1858246 start up comment adopter la methode lean
Elise Nebout, manager du Camping. © S. de P. Le Camping

JDN. En quoi le fonctionnement du Camping va-t-il changer pour cette sixième saison ?

Elise Nebout. Nous prendrons désormais 3% du capital des start-up accélérées. Pour ça, nous allons créer une société extérieure au Camping dont l'association sera actionnaire à 100%. On y pense depuis la naissance de l'accélérateur. A l'époque, aucun autre accélérateur n'avait encore été créé –et encore moins n'avait fait ses preuves- à Paris, donc nous avons voulu attendre d'être sûrs que Le Camping apporte de la valeur aux start-up pour prendre cette décision. Trois ans plus tard, les résultats sont là. 14 millions d'euros levés, 90% des start-up toujours actives, des sociétés rachetées, comme Mesagraph par Twitter, mais aussi des start-up qui commencent à enregistrer un chiffre d'affaires, comme Stormz avec un demi-million pour sa deuxième année ou Studyka qui fonctionne très bien...  Les start-up témoignent concrètement de la valeur qu'on leur apporte : on a désormais notre proof of concept. Nous avons envie de structurer notre relation avec les start-up et de rendre tangible une présence déjà existante.

 

Est-ce que ce n'est pas contraire à l'esprit associatif du Camping et de Numa ?

Au début, Le Camping a été financé sur fonds publics, mais ce n'était pas une fin en soi et nous avons très vite entamé une réflexion sur notre business model. Nous voulions diversifier nos sources pour être indépendants. A côté des fonds publics, des grands groupes qui ont pris le risque d'investir il y a trois ans, comme la SNCF, Google, Orange et BNP Paribas, des fonds européens et de nos propres revenus de Numa, nous voulons prendre des parts dans le capital des start-up pour aller plus loin. Ne pas le faire, c'est presque ne pas avoir confiance dans ce modèle. Notre objectif est de réinvestir dans l'écosystème et de bâtir un cercle vertueux. Tous les fonds seront réinvestis dans Le Camping et grâce aux start-up qui réussissent, nous en aiderons d'autres en renforçant le programme.

 

"Pourquoi pas un fonds d'investissement ?"

Est-ce que vous envisagez de réinvestir lorsque les start-up lèveront des fonds ?

Pourquoi pas ? Nous réfléchissons à créer un fonds pour suivre les start-up sur le long terme. Cela pourrait devenir une réalité dès 2015 !

 

Quelles seront les nouveautés concernant l'accompagnement ?

Un hacker en résidence pour aider les CTO

Nous allons accueillir une nouvelle entrepreneure en résidence, Emilie Gobin, qui a cofondé l'Usine à design en 2009, projet qui s'est arrêté en 2013 [Elle en commentait les raisons sur le JDN, ndlr]. Nous nous sommes aussi servis des sessions de feedbacks avec les start-up de la saison 5 pour introduire des améliorations. Désormais, un hacker en résidence sera disponible pour aider les CTO. Nous allons aussi essayer de créer un partenariat avec un cabinet de recrutement, pour que les entrepreneurs puissent embaucher plus facilement et rapidement. Il serait similaire à celui que nous avons déjà conclu avec un cabinet d'avocats et qui donne accès aux start-up à 10 heures de consulting gratuites. Nous voulons aussi renforcer le réseau des alumni à travers la création d'une association. Enfin, nous réfléchissions à la mise en place de Demo Day "cross seasons", où les alumni pourront participer pour pitcher devant les investisseurs. Parfois, à l'issue des trois mois d'accélération et pendant la tournée des Demo Day, les entrepreneurs n'ont pas encore besoin de lever, mais cela peut leur être utile quelques mois ou années plus tard.

 

Où en sont les sélections pour la sixième saison ?

Les start-up ont jusqu'à juin pour participer. Nous avons déjà reçu de très bons dossiers. Le jury qui décidera des 12 start-up qui intégreront la saison 6 sera notamment composé de Marie-Vorgan Le Bazic, CEO de Numa, Marie Ekeland, d'Elaia Partners, Nicolas Celier, d'Alven Capital, Céline Lazorthes, CEO de Leetchi, Marie-Laure Sauty de Chalon, d'Auféminin.com, Fiodor Tonti, mentor du Camping, Emilie Gobin, Gary Cige, ancien entrepreneur en résidence...

 

 

Elise Nebout dirige Le Camping, le programme d'accélération de Numa, un des haut-lieux du numérique situé en plein coeur de Paris. Après avoir été diplômée de Sciences Po Lyon, elle a débuté comme journaliste pour des magazines papiers tels que Philosophie Magazine ou Usbek & Rica, et collaboré avec une startup de Web-TV collaborative pour développer la plateforme numérique de la revue Medias. Elle se lance dans l'aventure du Camping en Février 2011, d'abord comme Community Manager, puis comme Manager à partir de Novembre 2012.

Le Camping