Xavier Niel, les frères Rosenblum, Jonathan Benassaya... qui va profiter de l'IPO de Deezer ?

Business angels, fonds d'investissement et majors se répartissent le capital de Deezer... Mais comment est réparti le gâteau Deezer avant son introduction en bourse ?

Deezer vient de détailler les détails de son introduction en bourse, qui aura lieu le 26 octobre prochain sur Euronext pour une valorisation compris entre 900 millions et 1,1 milliard d'euros. Le service français de streaming musical qui espère lever 300 millions d'euros durant l'IPO dévoile par la même la composition de son actionnariat.

Le milliardaire russo-américain Len Blavatnik, qui avait injecté 100 millions d'euros dans Deezer en 2012 via sa holding Acess Industries, est l'actionnaire principal avec 29,7% du capital. Suit Orange, avec 11,7%, puis les frères Rosenblum via DC Music Sàrl (10,4%) puis le fonds Idinvest (10,3%). Daniel Marhely, cofondateur, possède 8,4% du capital, contre 0,7% pour son associé Jonathan Benassaya. CM-CIC Capital Privé détient 4,2% des parts et MIH (filiale du groupe média allemand Prosiebensat.1) 2,7%. Du côté des business angels, Xavier Niel détient 4% du capital, Thomas Erhel 0,6% et Didier Bench 0,4%. On retrouve aussi quatre majors du marché de la musique : Warner, Sony (4,1% chacun), EMI (2,1%) et Universal (6,4%). Les anciens employés complètent l'actionnariat avec 0,1%.

A noter que ce tableau n'inclut pas les stock-options détenues par certains dirigeants et salariés, ni les BSA.

Deezer prévoit pour son IPO l'émission de 6 à 8,2 millions d'actions (avec une fourchette de prix par action comprise entre 36,40 et 49,24 euros). La start-up publie donc deux scénarios de structure de son actionnariat, selon le nombre d'actions émises.

 

 

Orange / Deezer