Cloud Endpoints : Google invite les apps iOS et Android dans son cloud

Google passe à la vitesse supérieure sur le front de l'hébergement d'applications iOS et Android. L'API Cloud Endpoints arrive en version finale.

Héberger les services serveurs (notification, données...) des applications iOS et Android sur le cloud : C'est ce que Google propose avec l'API Cloud Endpoints. Cette interface de programmation permet plus précisément d'invoquer des composants (écrits en Java ou Python) exécutés sur Google App Engine, depuis les déclinaisons d'une app pour iOS et Android. En pré-version depuis février dernier, cette interface, baptisée Google Cloud Endpoints, est désormais disponible en version finale.

Pour compléter l'édifice Cloud Endpoints, Google livre une couche serveur pré-paramétrée. Appelée Mobile Backend Starter (MBS), elle est conçue pour assurer un stockage des données utilisées par les applications mobiles, sur smartphones ou tablettes (iOS ou Android). Avec à la clé un ensemble de librairies pour en gérer l'accès. MBS prend aussi en charge le middleware orienté message Google Cloud Messaging pour Android, mais aussi le service de push d'iOS (Apple Push Notifications). Et elle comprend un dispositif pour gérer les authentifications.

A l'occasion de la sortie de cette version finale, Google permet désormais d'orchestrer depuis MBS des accès mobile à son service Cloud Storage. Objectif du groupe : faciliter le stockage dans son cloud de fichiers volumineux, notamment multimédia, et leur publication sur les apps iOS et Android. Le tout de manière sécurisée.

 Source

Serveurs / Google

Annonces Google