MobileReady : un service en ligne pour tester une app Android sur 100 devices

MobileReady : un service en ligne pour tester une app Android sur 100 devices Le service est proposé par une start-up française. Pour l'heure, il se limite aux smartphones et tablettes Android. Mais iOS et Windows seront bientôt pris en charge.

Fondée en avril 2014 à Rennes par Patrick Demellier et Bruno Sizun, MobileReady commercialise un service en ligne, en mode SaaS, conçu pour tester les applications mobiles Android. Prenant en charge 100 modèles de terminaux différents, la technologie a pour but de répondre à l'extrême fragmentation des configurations logicielles et matérielles dans ce domaine (lire notre article : La fragmentation des terminaux Android explose). "Mais nous prévoyons d'étendre notre service d'ici la fin de l'année aux terminaux mobiles iOS et Windows", confie Alain Gouret, en charge du Business Development chez MobileReady.

L'offre MobileReady propose deux modes de test. S'adressant moins aux développeurs qu'aux chefs de projet, un processus basique, qualifié d'automatique, génèrera le scénario de test pour l'utilisateur (en crawlant l'application, ses fonctions et formulaires...). Ciblant les développeurs, le second mode permettra de soumettre un scénario "personnalisé". Les scripts de test pourront être créés à partir du framework JUnit. En sortie, MobileReady fournit un bilan global pour chacune des configurations matérielles choisies, des phases d'installation et de désinstallation d'une application à l'exécution du scénario. Pour chaque phase, des logs, captures d'écran et séquences vidéo sont fournis.

mobileready
Pour tester son application sur MobileReady, il suffit de charger son application sur le service SaaS, puis de choisir son mode de test. © Capture / MobileReady

Tester aussi les sites "mobile-friendly"

Le service est tarifé 70 euros la journée, 500 euros le mois, et entre 1500 et 2500 euros par an en fonction du nombre de tests réalisés. Pour les projets affichant des besoins spécifiques, tant en matière de terminaux que d'accès réseau (ce qui est typiquement le cas des apps mobiles métier), MobileReady peut donner accès à son API. Une possibilité qui permettra typiquement de connecter un banc de test interne au service.

"Nous proposons en complément un autre service en ligne pour éprouver un site web en version mobile ou responsive", ajoute Alain Gouret. Baptisé WebShot, le service en question permet de soumettre une URL pour tester la qualité d'affichage des pages web et leur conformité au type "mobile-friendly" promu par Google. Quatre navigateurs sont pris en charge : Firefox, Android Browser, Chrome, et Opera.

Parmi les références clients de MobileReady figure la SNCF qui utilise cette technologie pour tester ses applications TER Mobile. CCM Benchmark (éditeur du JDN) y a également recours pour tester différentes apps mobiles. Pour la suite, MobileReady entend accélérer son développement. La société est actuellement en quête d'investisseurs en vue de lever des fonds à moyen terme. 

Annonces Google