Enviedefraises.fr finalise son troisième tour de table

Cette levée servira à accélérer le développement international de l'e-marchand et à développer de nouvelles lignes.

Le site marchand de vêtements de grossesse Enviedefraises.fr vient de boucler son troisième tour de table auprès de Generis Capital et de Calao Finance, ainsi que de son actionnaire historique Amundi Private Equity. Le montant de cette levée n'est pas précisé. Selon nos informations, l'e-commerçant cherchait au printemps dernier 3 millions d'euros.

"Cet apport de capital va nous permettre de nous renforcer en France, mais surtout d'accélérer à l'international, précise sa fondatrice Anne-Laure Constanza au JDN. Nous sommes déjà très satisfaits du lancement d'Enviedefraises aux Etats-Unis et en Allemagne, réalisé au premier semestre. Nous allons maintenant pouvoir y accroître nos investissements marketing." Le site marchand ouvrira également ses portes au Royaume-Uni avant la fin 2013. D'ici 2 ou 3 ans, Anne-Laure Constanza estime que l'international comptera pour plus de la moitié du chiffre d'affaires d'Enviedefraises.

Le site compte par ailleurs développer de nouvelles lignes, en commençant par une ligne haut-de-gamme qui sera commercialisée à partir de la saison printemps-été 2014. L'e-marchand a en effet la particularité de concevoir lui-même les vêtements qu'il vend, ce qui lui assure une offre unique sur le marché, des marges très intéressantes et un positionnement de qualité malgré des prix très abordables.

En novembre 2012, Enviedefraises avait lancé le site de mode grande taille Scarlett.fr et constitué la société Digital Fashion Group pour chapeauter l'ensemble (lire l'article Enviedefraises lance Scarlett.fr pour les femmes rondes, du 19/11/2012). "Scarlett bénéficiera également de cette troisième levée, car une grande partie de nos investissements sont mutualisés, indique Anne-Laure Constanza. Mais notre priorité reste le développement de notre site le plus avancé : Enviedefraises."

Rentable depuis 2010, l'e-commerçant a enregistré une croissance de 50% en 2012 et vise le même niveau de croissance en 2013, sans préciser son chiffre d'affaires.

Annonces Google