E-mailing : les e-marketeurs livrent leurs meilleures astuces Bien choisir le moment de l'envoi de ses campagnes

les performances temporelles de l'emailing, tous secteurs confondus
Les performances temporelles de l'emailing, tous secteurs confondus © Cabestan / Journal du Net

La disponibilité d'un internaute pour accueillir un nouvel e-mail est essentielle car c'est ce qui conditionne son ouverture, sa lecture rapide ou attentive, et enfin une action. S'il est impossible de préjuger de la disponibilité de celui ou celle qui réceptionne le mail, il est en revanche possible de s'interroger sur les pédiodes temporelles pendant lesquelles la cible est la plus disponible pour recevoir une nouvelle sollicitation.

 

D'un point de vue temporel, le jour de la semaine et le moment de la journée sont les deux éléments à maîtriser. L'un et l'autre varient en fonction de la cible, selon qu'elle est à la maison ou au bureau au moment de l'envoi, disponible ou pas à certaines heures, etc. En définissant les caractéristiques de ses clients, il peut être facile de délimiter une fenêtre de tir optimum. Dans le cas contraire, le meilleur moyen de définir un jour et un moment de la journée idéal est de multiplier les tests et de comparer les résultats. Il faut enfin garder en tête le fait que le routage de gros volumes de mails prend du temps (jusqu'à plus d'une heure). La précision de l'heure d'envoi peut donc en être affectée.

 

 Cette astuce a été déposée par la société Sortie Pour Les Enfants. Elle a gagné le prix BtoC du concours organisé par Message Business, Maximiles et l'agence MD.