Entreparticuliers.com au tribunal pour publicité mensongère

Le parquet de Nanterre a requis vendredi 5 juin une amende de 50 000 euros contre Entreparticuliers.com pour "publicité mensongère" et "pratique commerciale trompeuse" selon "Les Echos". Le PDG d'Entreparticuliers.com, Stéphane Romanyszyn qui comparaissait comme représentant légal encourt une amende de 10 000 euros et trois ans de prison avec sursis. Le site de mise en relation entre acheteurs et vendeurs de biens immobilier comparaissait suite à la transmission d'un dossier de 104 plaintes d'utilisateurs par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Selon ces plaintes, les utilisateurs n'étaient avertis du caractère payant de la diffusion d'une annonce qu'après avoir enregistré leur nom, numéro de téléphone et la description du bien à vendre. Cette procédure permettait au site de relancer directement les internautes n'ayant pas voulu poursuivre leur démarche sur le site. Certaines plaintes font également état d'une ambiguïté sur le coût du service annoncé au téléphone, entraînant une confusion sur les tarifs de publication d'une annonce pour six mois et les tarifs pratiqués pour un seul mois.

Script / Concurrence

Annonces Google