Le Royaume-Uni veut rendre le haut débit universel d'ici 2012


Le gouvernement britannique souhaite mettre en place d'ici quatre ans une connexion universelle au haut débit à 2 Mb/s. Il entend aussi lutter contre le piratage.

Objectif 2012. C'est l'échéance que doit se fixer le gouvernement britannique pour installer l'Internet haut débit dans tous les foyers du pays, selon le rapport "Digital Britain". Présenté jeudi 29 janvier par le premier ministre Gordon Brown, ce plaidoyer pour un plan Marshall du numérique veut permettre au Royaume-Uni de faire de son infrastructure de télécommunications "la colonne vertébrale" de l'économie du pays dans les décennies à venir.

Au centre de ce rapport, figure un accès universel au haut débit à 2 Mb/s. Il s'agit de la vitesse de connexion la plus répandue en Grande-Bretagne chez les abonnés au haut débit et du minimum nécessaire pour recevoir la télévision sur un ordinateur. Selon le secrétaire d'État aux Télécommunications et auteur de ce rapport Stephen Carter, 40 % des Britanniques n'ont pas accès à l'Internet haut débit, soit 10 millions de foyers.

Parmi eux, 1,75 million réside dans des zones rurales, non éligibles au haut débit.
L'opposition conservatrice n'a pas manqué de dénigrer cette annonce, insistant sur la faible vitesse proposée par ce service universel. 60 % des Britanniques disposent aujourd'hui d'une connexion Internet haut débit. Si ce taux d'équipement est similaire à celui des Français, des Américains ou des Japonais, c'est sur la vitesse de connexion que pêche le Royaume-Uni, alors que la France, par exemple, prépare déjà le déploiement de la fibre optique.

Ce même rapport propose par ailleurs de lutter contre le piratage en obligeant les FAI britanniques à sermonner les pirates présumés. Les multirécidivistes pourraient voir leurs coordonnées transmises aux ayants-droit des œuvres piratées en vue de poursuites. Une taxe sur les abonnements Internet, ainsi que sur l'achat de CD et de DVD viendrait également financer une agence nationale de lutte contre le piratage.

Plan Marshall / SHA

Annonces Google