Le chômage repart à la hausse dans la Silicon Valley


Pour la première fois depuis plusieurs années, le taux d'emploi, le revenu par habitant et les investissements en capital risque sont à la baisse dans la Silicon Valley.

La Silicon Valley n'est pas imperméable à la crise. Si l'économie de la région de San Francisco et San José (Californie) a tenu bon en 2008, sa croissance a cependant cessé pour la première fois depuis plusieurs années, indique une étude réalisée par deux associations professionnelles, Joint Venture - Silicon Valley Network et la Silicon Valley Community Foundation.

Le taux d'emploi de la Silicon Valley, a reculé de 1,3 % au mois de décembre, mettant ainsi fin à une croissance ininterrompue des recrutements depuis 2005. Quant au revenu par tête en 2008, il baisse de 0,8 % par rapport à 2007 à 63 880 dollars. A titre de comparaison, le revenu par habitant pour l'ensemble des Etats-Unis progresse de 0,2 % sur l'année à 37 979 dollars. Selon Joint Venture - Silicon Valley Network, c'est la première fois que le revenu par tête diminue dans la région depuis 2003.

Pour la première fois depuis 2005, les investissements de capital-risque ont également diminué dans la région : - 7,7 % en 2008 par rapport à 2007. Le nombre de brevets déposés par l'ensemble des sociétés de la vallée connaît également une baisse sensible. Pour l'instant, seul le secteur des clean-tech semble prospérer : depuis 2005, le taux d'emploi sur ce secteur a progressé de 25 %. Les investissements y ont progressé de 94 % en 2008.

Etats-Unis / Capital risque

Annonces Google