Le temps des éoliennes flottantes

Les marques parlent aux lecteurs du JDN - en savoir plus ?

Le temps des éoliennes flottantes Un projet d'énergie éolienne baptisé Provence Grand Large prévoit d'ici à 2016 l'installation d'une ferme pilote de 13 éoliennes flottantes à une vingtaine de kilomètres au large de Fos-sur-Mer. Une technologie innovante à laquelle s'intéressent de plus en plus de pays.

Le principal inconvénient des éoliennes offshore classique fixées au fond de l'eau, c'est qu'elles ne peuvent être installées que dans des zones à faible profondeur. En effet, au-delà de 50 mètres, il devient techniquement impossible sinon extrêmement couteux de les installer. Les éoliennes flottantes, elles, peuvent être installées sur des profondeurs allant jusqu'à 300 mètres. Aussi de nombreux pays s'y intéressent pour produire de l'énergie. A commencer par ceux dont les fonds marins plongent brutalement à proximité de leurs côtes.

La Méditerranée offre de vastes opportunités

Ainsi, un vaste projet de 140 éoliennes de 7MW pour une puissance totale équivalente à celle d'un réacteur nucléaire devrait voir le jour d'ici 2020... au large de Fukushima. Au Portugal un prototype au large de Porto est raccordé depuis 2011. En Norvège, un petit parc construit à 11 kilomètres des côtes a d'ores et déjà validé la pertinence d'un tel dispositif. La France n'est pas en reste. La Méditerranée lui offre de vastes opportunités à l'heure ou l'essentiel des parcs éoliens offshore se concentre sur la Manche et l'Atlantique. Aussi EDF Énergies Nouvelles s'est associé à Technip et l'entreprise Nénuphar pour implanter un parc de 13 éoliennes flottantes au large de Fos-sur-Mer. 

Trois nouvelles zones d'éoliennes flottantes en Méditerranée ?

 Grâce à un système de bouées remplies d'eau et de câbles les rattachant à un ancrage sous-marin, ces éoliennes peuvent être installées en haute mer dans des zones particulièrement venteuses. Les turbines reposent sur un axe vertical, l'alternateur se trouve dans la bouée et non en tête de mât, afin d'abaisser son centre de gravité et de maintenir sa tenue par n'importe quel temps. La puissance totale du parc est estimée à 26 MW. Preuve que cette innovation est prise très au sérieux, le gouvernement a récemment désigné en Méditerranée trois zones, deux au large du Roussillon et une au large du Rhône, pour un éventuel appel à manifestation d'intérêt (AMI). Les lauréats pourraient être désignés début 2016, et les premières éoliennes flottantes installées dès 2018.


Lire aussi :

Un nouvel écosystème économique de l'électricité est en passe de se créer

EDF pulse, un prix pour les innovations technologiques qui changent la vie

Les smart grids, des innovations pour les consommateurs


Annonces Google