SFR obligé d'accueillir les MVNO

Lors de l'acquisition des licences UMTS, SFR s'était engagé à accueillir sur son réseau des opérateurs mobiles virtuel (MVNO) en leur revendant  au prix de gros des minutes de communications non utilisées. Afone, petit opérateur angevin, s'est vu refusé cette attribution, l'opérateur mobile du groupe Vivendi justifiant que ses capacités d'accueil étaient pleines. Suite à un arbitrage de l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep),  SFR est désormais obligé de répondre favorablement aux demandes raisonnables des MVNO.

Autour du même sujet

SFR obligé d'accueillir les MVNO
SFR obligé d'accueillir les MVNO

Lors de l'acquisition des licences UMTS , SFR s'était engagé à accueillir sur son réseau des opérateurs mobiles virtuel (MVNO) en leur revendant  au prix de gros des minutes de communications non utilisées. Afone, petit opérateur angevin,...