Noël Le Graët gère son club de football comme une coopérative

L'équipe de Guingamp, ici à l'issue d'un match contre Laval, est indissociable de son président est premier actionnaire, Noël Le Graët. © Aurélie Tourba

Fondu de ballon rond, ce self-made man, fondateur d'un important groupe agroalimentaire (Groupe Le Graët, 147 millions d'euros de CA), porte à bout de bras le club de football de Guingamp, petite cité bretonne de 8 000 habitants. Quand il en prend le contrôle, l'En Avant Guingamp évolue à l'échelon régional. Vingt ans après, son club goûte à la Ligue 1 et aux compétitions européennes avant de redescendre en ligue 2 ou il plafonne. Noël Le Graët, patron incontesté, gère tout, jusqu'au fonctionnement de la société propriétaire du club crée sur le modèle d'une coopérative. Premier actionnaire via son groupe, il a imposé à ses partenaires de s'engager à investir chaque année 10 000 euros par action.

Suggestions de contenus