Et si on disait un peu de bien ?

Chaque attaque a un temps de chargement (le cercle) et peut coûter des points d'action © Sony

Le coeur du jeu reste son système de combat, fort heureusement réussi. 

En passant des niveaux, chaque personnage (trois par combat) accède à de nouveaux coups pour son arme ou des sorts. Chaque action a un coût, en points d'action et éventuellement en mana.

Chaque coup a un temps de chargement. Pour y pallier, on se crée des combos pour noyer l'adversaire sous un déluge d'attaques, contre un coût supplémentaire en points d'action. Au final, les combats sont dynamiques et on prend plaisir à préparer ses enchaînements de coups dans sa barre d'action.

Suggestions de contenus