Faire preuve d'un grand tact

Attendez que la personne vous fasse confiance. © auremar - Fotolia

Même si vous avez envie de prendre les choses en main, vous devrez souvent attendre que la personne en souffrance accepte de vous faire confiance.

Lorsqu'il doit aborder des sujets aussi intimes qu'un drame familial ou un problème de santé, le manager doit s'armer de tout son tact et sa subtilité. L'enjeu consiste à faire comprendre à votre collaborateur que vous êtes présent s'il en ressent le besoin. "Il faut laisser l'autre venir à soi en montrant une certaine fragilité", note Patrice Dompsure, fondateur du cabinet Discerner, qui préconise l'usage de formules telles que "En quoi puis-je t'être utile ?" ou "Je sens que tu as besoin d'aide mais je ne sais pas quoi faire, que me conseilles-tu ?" Une telle délicatesse au moment d'aborder la situation s'explique aussi par les contraintes légales qui interdisent souvent l'intrusion dans la vie privée du collaborateur. Un droit qu'il vous faudra respecter, jusqu'à ce que la personne décide de se confier à vous.

Suggestions de contenus