Le pressurisé

Sauvez-lui la mise en public, il vous en sera reconnaissant. © vasilisak - Fotolia.com
Trop sous pression, un chef "pressurisé" sait rarement s’organiser et faire face aux imprévus : "Il faut donc l’aider, le soulager, le rassurer et lui apporter des solutions", affirme Benjamin Fabre. L’exploit, selon lui : "Lui sauver la mise en réunion. Il vous en sera toujours reconnaissant !". Selon Hélène Jacob, un chef "pressurisé" est souvent une erreur de casting : "S’il n’est pas compétent à son poste, il faut le soutenir, calmer ses émotions et rester dans le factuel". "Et se poser la question : "Que puis-je faire pour le soulager ?", conclut Yves Maire du Poset.
Suggestions de contenus