Prendre en compte la fiscalité des produits

"Il faut calculer le rendement net d’impôts. C’est la clef", estime Christine Valence. © Andriy Popov

"Quand vous constituez un patrimoine ou que vous le développez, il est nécessaire de prendre en considération l'impact fiscal aussi bien sur le capital que sur les revenus qui en découlent", affirme Christine Valence. L'ingénieure patrimoniale chez BNP Paribas Banque Privée revient sur la diversification, cette fois sous l'angle fiscal : "Ce qui importe, c'est de diversifier son patrimoine en estimant le coût fiscal. Il y a différents moyens de capitaliser ses revenus, notamment par la souscription d'enveloppes de capitalisation, comme le PEA ou les contrats d'assurance-vie. L'intérêt de la capitalisation des revenus est de permettre d'être peu ou pas imposé en l'absence de rachat ou de retrait. Cela permet ainsi de pouvoir faire fructifier son patrimoine sans être pénalisé par une fiscalité trop forte".

Suggestions de contenus