eNovance lève 6 millions d'euros

Spécialiste de l'infogérance en environnements de cloud public, eNovance s'est aussi doté d'une offre de conception de clouds privés autour d'OpenStack. La société compte se développer à l'international pour mieux répondre aux grands comptes.

Société de services française spécialiste du cloud computing, eNovance conclut une deuxième levée de fonds. A hauteur de 6 millions d'euros, elle a été réalisée auprès de son investisseur historique Odyssée Venture, ainsi qu'Entrepreneur Venture et BNP Paribas.

eNovance propose historiquement une offre d'infogérance centrée sur Amazon Web Services (AWS) et RackSpace. "Nous serons bientôt à même d'infogérer également des systèmes reposant sur Cloudwatt", confie Raphaël Ferreira, co-fondateur d'eNovance. Parallèlement, la société s'est lancée plus récemment dans la conception, l'intégration et le support de clouds privés pour des grands comptes.

1652719 les trophees d eurocloud france 2013 en images
Dans le cadre des Trophées d'EuroCloud France 2012, le 21 mai dernier, eNovance a reçu le prix de la meilleure offre cloud. Ici, Pierre Le-Roy d'IT Partners remet le trophée à Raphael Ferreira, P-DG d'eNovance. © JDN / Antoine Crochet-Damais

En matière de cloud privé, "nous avons décidé de nous spécialiser sur OpenStack", explique Raphaël Ferreira. La SSII entend d'ailleurs jouer à fond sur ce mode de différenciation technologique. "Nous sommes d'ores et déjà le 7e plus gros contributeur au projet OpenStack au niveau mondial, et le premier en Europe. L'idée est de devenir incontournable", pointe-t-on chez eNovance.

Cap sur l'international et les très grands comptes

Partant de là, la société de services française a commencé à bâtir des offres de cloud verticalisées basé sur OpenStack. Une première solution a déjà été construite : un cloud privé conçu pour orchestrer des développements et gérer des cycles d'intégration continue.

Mais pour séduire les grandes comptes internationaux, eNovance se devait de se développer à l'international. Un projet qui fait d'ailleurs parti des premiers objectifs de sa nouvelle levée de fonds. Déjà présent à Montréal, l'acteur compte s'implanter aux Etats-Unis dès cette année, puis en Asie (à Singapour) l'année prochaine. Objectif affiché : se doter d'une plate-forme de support en 24/24 et 7/7, et élargir la force de frappe commerciale.

De 60 personnes aujourd'hui, eNovance prévoit d'atteindre 100 salariés d'ici la fin de l'année, et entre 150 et 200 en 2014. En ligne de mire : le renforcement des équipes de développement et d'infogérance. Pour anticiper ces objectifs de croissance, une restructuration a déjà été lancée pour doter la société d'un management intermédiaire. Pour l'heure, Raphaël Ferreira anticipe un chiffre d'affaires de 10 millions d'euros en 2013, contre 3,5 millions en 2012. "Notre objectif est de réaliser 50% du chiffre d'affaires à l'étranger d'ici deux à trois ans", conclut-il.

Levée de fonds / Cloud public

Annonces Google