Un hacker américain risque 55 ans de prison

William Bailey risque jusquà 55 ans de prison et 2,75 millions de dollars damende pour avoir illégalement accédé et téléchargé les informations contenues dans la base de données du American College Physicians (ACP) de Philadelphie. Les coordonnées des 80 000 membres de lACP étaient commercialisées sur le site Internet de laccusé pour la somme de 399 dollars. Informé, lACP a aussitôt saisi la division du FBI dédiée à la cybercriminalité, la FBI National Computer Crime Squad.

Autour du même sujet

Annonces Google