Windows 10 arrive sur des PC ARM

Des portables fonctionnant avec une puce Qualcomm et Windows 10 sont annoncés par Microsoft pour 2017.

Après l'échec de Windows RT, qui voulait adapter le célèbre OS pour les systèmes ARM, Microsoft a revu sa copie, et retente sa chance. L'entreprise de Satya Nadella vient d'annoncer un partenariat avec Qualcomm qui va déboucher sur la commercialisation de PC Windows 10 fonctionnant avec des puces Snapdragon, basées sur l'architecture ARM.

L'approche diffère toutefois de celle de Windows RT : il s'agit désormais d'utiliser des techniques d'émulation pour faire fonctionner les traditionnelles apps Win32 x86 sur ARM. Dit autrement, les apps Windows destinées aux puces Intel, comme Photoshop par exemple, pourront tourner sur les architectures de processeur ARM que l'on trouve généralement dans des smartphones ou tablettes. D'après Microsoft, toutes les fonctionnalités pour entreprise, et tous les périphériques, qui fonctionnent avec des PC Intel Windows 10 marcheront avec les devices Qualcomm. Reste à voir la perte de performance liée à l'émulation.

Microsoft ne cache pas le but de la manœuvre : proposer des terminaux "vraiment mobiles", toujours connectés, économes en énergie et pouvant profiter de la 4G. Des portables Windows 10, avec du Qualcomm sous le capot, sont prévus pour l'année prochaine, mais vraisemblablement après la mise à jour Creator Update, attendue pour mars prochain. L'automne 2017 serait dans le viseur.

Lire aussi

Annonces Google