Visio conférence : Blue Jeans Network frappe Zoom là où ça fait mal

Visio conférence : Blue Jeans Network frappe Zoom là où ça fait mal Face à son principal concurrent, la plateforme de visioconférence avance de solides arguments : interopérabilité, son de qualité, console de monitoring...

Blue Jeans Network est une solution de visioconférence qui fait encore peu parler d'elle. Il faut dire qu'elle fait face à un rival de taille : Zoom. Dans le dernier baromètre Okta des applications à plus forte croissance en termes d'adoption, ce dernier truste la cinquième position. Et il s'agit de la seule application de visioconférence à entrer dans ce très select top 10. Quant à Blue Jeans, il n’apparaît nulle part dans l'étude. Du moins pour l'instant. Car la société de San Jose a plus d'un atout à faire valoir. Fondée en 2009, elle a levé pas moins de 175 millions de dollars depuis sa création. A hauteur de 76,5 millions de dollars, son dernier tour de table remonte à 2016.

BlueJeans revendique pas moins de 10 000 organisations clientes à travers le monde. Parmi ses références, elle affiche ADP, Criteo, Facebook, LinkedIn, Pernod Ricard ou encore Red Hat. Face à cet afflux d'utilisateurs, le nombre de meetings orchestrés par la plateforme progresse chaque année de 60% depuis 2015. En 2018, l'application a vu transiter quelque 23,4 milliards de meetings, contre 14,6 l'année précédente (voir le tableau ci-dessous). Financièrement, Blue Jeans Network a annoncé avoir passé le cap des 100 millions de dollars de revenu annuel récurrent à l'issue de sa dernière année fiscale (close au 31 janvier 2019). "Nous enregistrons désormais un CA et un niveau de croissance qui nous permettent d'envisager d'entrer en bourse à horizon 2020", confie Guillaume Vives, directeur des produits de Blue Jeans.

© Blue Jeans Network

L'une des principales valeurs ajoutées de Blue Jeans réside dans la plateformisation de son offre. En mode cloud, sa technologie est conçue pour lancer des passerelles vers les principaux systèmes de visio et de web conférence du marché : salles Cisco, Lifesize et Polycom, ou encore Cisco WebEx, GoToMeeting et Skype for Business. En matière de qualité du signal, Blue Jeans se veut meilleur que Zoom avec un son Dolby stéréo que son concurrent n'a pas implémenté. Autre différence avec Zoom, Blue Jeans propose une déclinaison web basée sur la technologie Web RTC, un standard (IETF) taillé pour la communication temps réel permettant de reproduire fidèlement les fonctionnalités de son logiciel historique pour PC.

"Nous planchons sur des dispositifs d'optimisation pour réduire le temps et le nombre de meeting"

Face à Zoom, Blue Jeans met aussi en avant sa console d'administration. Une tour de contrôle qui fournit une vision globale de l'activité de la plateforme, le nombre de communications en cours, les salles connectées... "En cas de panne sur une connexion, la DSI pourra ainsi intervenir et plus facilement proposer une solution après avoir identifié le problème, et par exemple passer en audio seulement", explique Guillaume Vives. Côté sécurité, les communications sont cryptées et la double authentification peut être activée. Quant aux sessions, elles ne sont pas sauvegardées, sauf si le client le demande. Dans ce dernier cas, elles pourront être stockées par le client en interne.

Blue Jeans compte un millier de salariés. 35% de son chiffre d'affaires est dédié à la R&D qui compte 250 ingénieurs. En phase de fort investissement, la société n'est pas cash flow positive, mais affirme avoir les moyens de l'être à tout moment. "L'objectif est de proposer au marché un produit de collaboration de qualité qui fasse la différence", insiste Guillaume Vives. "Nous allons poursuivre nos travaux dans ce sens. Nous planchons notamment sur des dispositifs d'optimisation pour réduire le temps et le nombre de meeting, et in fine en améliorer la productivité." Dans cette perspective, l'IA fait partie des pistes étudiées.

Capture d'écran de l'application de visio-conférence Blue Jeans. © Blue Jeans

Autre levier de croissance identifié par Blue Jeans, la montée en puissance de Teams, sur laquelle l'éditeur américain entend capitaliser. L'application de Microsoft est en effet en train de s'imposer sur le terrain des messageries collaboratives. L'outil représente désormais 21% de part de marché sur le front des applications de chat, contre 15% pour Slack. C'est ce qu'indique le dernier baromètre de Spicework sur le sujet. "Teams devient le standard en matière de messagerie d'équipe et de partage de contenu web. Nous lui apporterons la couche, notamment via le support du standard SIP, qui va la rendre compatible avec l'écosystème des applications et équipement de visio conférence et télé présence", complète Guillaume Vives.

A lire aussi 

Visio conférence : Blue Jeans Network frappe Zoom là où ça fait mal
Visio conférence : Blue Jeans Network frappe Zoom là où ça fait mal

Blue Jeans Network est une solution de visioconférence qui fait encore peu parler d'elle. Il faut dire qu'elle fait face à un rival de taille : Zoom. Dans le dernier baromètre Okta des applications à plus forte croissance en termes...