Microsoft : une réorganisation pour passer à l'ère post-PC

37 ans après sa création, le groupe va vivre la plus vaste réorganisation de son histoire. Objectif : prendre toute la mesure de la mutation du marché IT, vers la mobilité et le cloud.

Les rumeurs sont donc confirmées. C'est à l'occasion de la journée de clôture de la WPC 2013 que Microsoft a choisi de dévoiler sa réorganisation. "Notre groupe a été fondé pour imposer sa marque comme éditeur sur le front du PC, puis du PC connecté permettant de mettre en réseau des millions de personnes", nous explique Steve Ballmer. "Mais la montée en puissance des accès haut débit et de l'Internet mobile a engendré l'apparition de nouveaux terminaux, tablettes, smartphones.... Nous prenons donc toute la mesure de cette profonde mutation." 

Face à cela, Microsoft entend déployer toute son énergie pour adapter Windows, mais aussi proposer un bouquet de services accessibles quel que soit le terminal. D'où la nouvelle stratégie annoncée par Steve Ballmer et qui se décline en deux axes : "terminaux et services en ligne". Sachant que Microsoft insiste encore plus fortement sur un point : sa volonté de cibler à la fois le grand public et les professionnels.

Une nouvelle organisation pour appliquer une nouvelle stratégie

Pour faire face à ce défi, l'éditeur va restructurer ses grandes directions par fonctions métiers transverses. Et ce au détriment de l'organigramme existant, en silot, découpé en divisions orientées produits (Windows, plate-forme, applications métiers...). En ligne de mire : concentrer tous les efforts de l'entreprise sur ses nouveaux objectifs stratégiques, et ainsi se donner les moyens d'être plus agile et plus réactif aux évolutions du marché. 

Véritable pierre angulaire de la nouvelle organisation, l'ingénierie OS regroupera les activités Windows et Windows Phone, ainsi que les apps et services cloud livrés par défaut avec ces systèmes. Terry Myerson, actuel vice-président de l'activité Windows Phone, en prend la tête. L'ingénierie Applications et Services, dirigée par Qi Lu, sera quant à elle dédiée aux solutions centrées sur le collaboratif (notamment Office 365, Link, Skype, Yammer....), ainsi qu'aux technos de traitement de l'information. Fortement associé aux équipes de Terry Myerson, Qi Lu aura pour mission de proposer des apps Windows et SaaS, jusqu'aux offres grand public (Bing, MSN, offre publicitaire...), accessibles quel que soit le type de terminal.

Une fusion qui laisse Kurt DelBene sur le bord de la route. Le président de l'activité Office quitte le groupe. Quant Julie Larson-Green, jusqu'ici patrone de l'activité Windows, elle est nommée responsable du développement et de la supply chain des terminaux fabriqués par Microsoft (tablette Surface et Xbox). Elle aura également en charge les services de divertissement.

Satya Nadella garde la responsabilité des activités cloud et plateformes (Windows Server, base de données, développement...) à destination des professionnels. Kirill Tatarinov reste également à la tête de la division centrée sur les solutions Dynamics (CRM et ERP). Parmi les autres divisions figurent le développement de marché, le marketing, le commercial et le support, l'évangélisation, la RH, la stratégie et la recherche, les finances et le juridique. Pour finir, Steve Ballmer confirme Kevin Turner dans son poste de directeur opérationnel du groupe. Mais le COO perd le marketing et l'OEM.

Les partenaires au cœur de la nouvelle stratégie

Le directeur général de Microsoft insiste beaucoup sur l'importance des partenaires, pour aider le groupe à bâtir ses bouquets de services. Sur ce terrain, plusieurs priorités sont évoquées en matière de R&D. D'abord réinventer le document dans l'espace numérique, et la manière de créer et partager des informations dans ce nouvel écosystème mobile. Mais aussi le machine learning pour mieux anticiper les besoins des utilisateurs, notamment en matière d'analyse et de recherche de données (via Excel, Bing...). Autre priorité : la communication sociale - qui nécessite notamment de réimaginer les relations en entreprise et BtoB.

steve ballmer
Steve Ballmer a dévoilé la nouvelle organisation de Microsoft lors de la journée de cloture de la WPC. © Antoine Crochet-Damais / JDN

Côté device, le message est clair : poursuivre la stratégie OEM amorcée avec les constructeurs pour offrir une expérience Windows multi-terminaux. Et dans le même temps, Microsoft entend proposer des services (cloud et apps) qui soient désormais systématiquement accessibles sur tous les terminaux. Pour ce faire, le groupe s'appuiera d'ailleurs à la fois sur ses équipes de développement, mais aussi et surtout sur les développeurs de son écosystème. 

Pour relever tous ces défis, Steve Ballmer indique vouloir nommer des champions internes qui auront pour mission de porter l'innovation sur chaque projet de développement lancé. Le mot d'ordre est donc aussi et plus que jamais l'innovation.

Microsoft / Mobilité

Annonces Google