L'armée française accélère la numérisation de ses archives

Face au nombre croissant de baby-boomers (hommes nés après 1945) arrivant à l'âge de la retraite, le Bureau central des archives administratives militaires (BCCAM) a décidé d'accélérer la numérisation des 17 millions de "feuillets nominatifs de contrôle" qu'il détient à Pau. Les demandes des futurs retraités concernent l'obtention d'une attestation de leur service militaire, période qui accroît les droits à la retraite. Environ 10 000 documents sont numérisés chaque jour, selon Jean-Marie Soubies, chef technique du BCCAM, cité par l'AFP. Un demi-million de ces fiches a déjà été stocké sous une forme informatique. D'ici trois ans, 8 millions d'autres fiches seront numérisées puis, à terme, 9 autres millions.

Autour du même sujet