Paye des militaires : Sopra retenu pour oublier le fiasco Louvois

Sopra et sa filiale HR Access ont été retenus pour remplacer le système de paie défectueux des militaires, Louvois. Montant global du marché : 128 millions d'euros.

Les militaires vont-ils finir par être correctement payés ? Le logiciel qui devait gérer leur paye, Louvois (LOgiciel Unique à VOcation Interarmées de la Solde), développé et intégré par Steria a été un véritable fiasco. Entre 2011 et 2014, il a été responsable de pas moins de 359 millions d'euros de trop-versés.

Aujourd'hui, changement de cap. Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a annoncé que c'était Sopra, et sa filiale HR Access (rachetée il y a 2 ans), qui avait été retenue pour reprendre le projet. "Sopra a donné les meilleures garanties", a-t-il justifié. C'est "Source Solde", nom du système, qui devra donc gérer à terme la solde de 250 000 militaires. Montant global du marché : 128 millions d'euros. Il couvre la réalisation, la mise en service ainsi que la maintenance corrective et évolutive du système pendant dix ans. C'est la Marine nationale qui a été choisie pour mettre en service Source Solde à compter de 2017, après une période de tests s'échelonnant sur toute l'année 2016

L'attribution de ce marché fait suite à un dialogue compétitif initié en avril 2014. Un projet mené sous la houlette de la Direction générale de l'armement, qui aura donc finalement écarté 2 autres prétendants : Accenture (associé à CGI), et Atos (associé à Steria).

Annonces Google