Radware met la main sur une partie des activités de Nortel

Le spécialiste israélien de la haute disponibilité a conclu un accord avec Nortel en vue d'acquérir une partie des activités de vente d'applications de l'équipementier réseau. Il s'agit notamment de l'offre logicielle de commutation issue du rachat par le groupe d'Alteon WebSystems en 2000. Rappelons que le groupe canadien et certaines de ses filiales se sont placées mi-janvier dernier sous la protection d'une cour américaine du Delaware, en vertu du chapitre 11 du Code des faillites. L'entreprise a fait de même pour ses avoirs basés au Canada, en utilisant la Loi sur les Arrangements avec les Créanciers des Compagnies (LACC).

Annonces Google