Alain Rossi (CNED) "Nous pouvons monter à plusieurs dizaines de milliers de connexions simultanées sur academie-en-ligne.fr"

Le CNED propose aux élèves et aux parents un site pour accompagner les devoirs de vacances. Gestion des connexions et technologies Microsoft sont au cœur de ce projet, monté en six mois.

Quels sont les objectifs de ce site Web, academie-en-ligne.fr, qui a été lancé le week-end dernier ?

Nous avons voulu mettre en ligne des cours qui vont du niveau CP jusqu'à la terminale. Nous voulons permettre aux élèves comme aux parents de préparer la rentrée scolaire avec des devoirs de vacances accessibles en ligne.

Ensuite, l'idée est de pouvoir à partir de la rentrée de septembre, épauler les élèves et les parents pendant l'année scolaire. Les documents écrits, sonores et visuels sont accessibles via des entrées par niveau, par discipline, ou encore via un moteur de recherche. Il y en a à peu près 6 000.

Quel a été le délai de réalisation du site, avec quels partenaires a-t-il été bâti et avec quelle technologie ?

"La DSI du CNED a choisi la plate-forme .Net et Moss"

Nous avons démarré le projet en janvier dernier, avec comme impératif de proposer du contenu dès le mois de juin pour les devoirs de vacances, et ensuite pour septembre en vue  la rentrée scolaire. Au niveau technique, la DSI du CNED a choisi le framework .Net et Moss [ndlr. Microsoft Office SharePoint Server].

Nous avons travaillé en interne avec deux développeurs pour la réalisation de ce site. Nous avons fait appel à des prestations en formation et en accompagnement pour Moss, et ce dans un environnement pensé pour un autre projet qui est en développement, @toutcned.fr

Côté hébergement, quelles options avez-vous choisi ?

Au CNED, nous hébergeons en interne l'ensemble de nos outils, et ce sur une centaine de serveurs. Pour academie-en-ligne.fr nous avons quatre serveurs frontaux et trois serveurs de fichiers.

Avec notre infrastructure, nous pouvons monter à plusieurs dizaines de milliers de connexions simultanées. Mais à l'heure actuelle, le goulot d'étranglement de notre infrastructure ne se situe pas au niveau des serveurs. C'est plus un problème de bande passante, qui sera à moyen termes résolu avec notre connexion au réseau Renater.

Vendredi, suite au lancement du site, nous avons eu un problème technique sur le site. Un de nos répartiteurs utilisés pour la redondance est tombé en panne, et le site à été indisponible pendant 45 minutes.

Mais cela n'a rien à voir avec nos capacités de connexions simultanées, puisqu'au moment de la panne nous avions 3 500 connexions, et tout fonctionnait correctement. En moyenne, nous sommes à 1 000 connexions simultanées.

Alain Rossi est le DSI du CNED (Centre national d'enseignement à distance).

Annonces Google