Les Beacons, tout sur cette technologie de localisation en intérieur

Utilisés pour digitaliser des lieux physiques, ces petits émetteurs Bluetooth à basse consommation notifient leur présence aux smartphones présents dans leur périmètre et déclenchent des actions spécifiques : géolocalisation, check-in, push...

Les beacons sont des petites balises sans fil qui émettent des messages en Bluetooth Low Energy. Placés en intérieur dans des lieux physiques, ils sont en particulier déployés par les enseignes de distribution qui en font un outil de geofencing. Pour recevoir les messages émis, l'utilisateur doit disposer de l'application mobile de l'enseigne, avoir activé le Bluetooth sur son smartphone et se situer dans le périmètre d'émission du beacon (entre quelques centimètre et 70 mètres). Typiquement, il pourra recevoir un push-notification de bienvenue à l'entrée du magasin, ou encore une promotion sur un produit devant lequel il passe.

Le premier à utiliser cette technologie à grande échelle a été Apple, qui a déployé ses iBeacons dans les Apple Store dès la fin 2013. Depuis, de nombreuses enseignes lui ont emboîté le pas, mais également des acteurs d'autres secteurs que le retail : musées, stades, aéroports, écoles, cinémas, hôpitaux, banques et même entreprises pour le pointage de leurs salariés.

Peu coûteux, les beacons sont faciles à installer. Mais concrètement, ils n'émettent que leur propre identifiant. C'est l'application sur le smartphone qui se charge d'interpréter cette suite de chiffres et de déclencher les actions en conséquence. Peu importe que l'utilisateur soit dans le périmètre d'émission du beacon depuis 15 secondes ou 10 minutes, ou qu'il soit un habitué du rayon ou non. Pour pouvoir identifier le client ou connaître son parcours dans le magasin, on fait généralement appel à d'autres technologies, au premier rang desquelles le wifi.

Toutefois, de nouvelles générations de beacons sont capables de recevoir des informations des smartphones pour les remonter jusqu'au cloud centralisé de relation client de l'enseigne, ce qui lui permet de mieux personnaliser les actions. En outre, alors que les premiers beacons devaient être allumés et paramétrés un par un, se développent désormais des outils de gestion de parc centralisée, capables de modifier à distance leur identifiant ou encore leur puissance. Autrement dit, cette technologie prometteuse n'en est encore qu'à ses débuts. Et les enseignes rivalisent déjà d'imagination pour lui trouver des utilités.

 

A lire aussi :

Geolocalisation / Beacon