Lycos Europe a vendu son pôle e-commerce Pangora


Les derniers actifs de Lycos Europe sont vendus un à un. Dernier en date, Pangora, qui regroupait ses activités dans le commerce en ligne, cédé à l'américains Become.com.

Lycos Europe continue de se délester. Le groupe doit clôturer à la fin du mois la vente de sa filiale e-commerce Pangora à l'américain Become.com, annoncée plus tôt dans le mois. Le montant de l'opération n'a pas été précisé. Pangora fournit une solution de comparaison de prix en marque blanche, et possède également son propre comparateur, BuyCentral, racheté en 2004 (Lire l'article Lycos Europe consolide son pôle shopping avec BuyCentral, du 10/03/04).

Comme Pangora, Become.com est à la fois un site et un fournisseur de solutions en marque blanche. Née en 2004, cette entreprise a été fondée par Michael Yang, un vétéran du Web américain. Son expansion européenne a commencé récemment, avec l'ouverture en mars 2009 de son site britannique. Pangora doit lui servir à accélérer son développement en France, Allemagne, Royaume-Uni, Italie et Autriche. Become.com va installer son siège européen dans celui de Pangora à Karlsruhe, en Allemagne.

Pour Lycos Europe, cette opération n'est que la dernière d'une longue liste de cessions. Depuis début 2009, le groupe a arrêté ou vendu "à la découpe" la plupart de ses actifs, tels que Caramail en France (Lire l'article L'allemand GMX rachète Caramail in extremis, du 17/02/09). Ce qui explique l'effondrement de ses revenus. Par exemple, le chiffre d'affaires du premier trimestre est passé en un an de 6,2 millions à 700 000 euros.

Après Pangora, Lycos cherche toujours à se séparer de son service de questions / réponses IQ (Lire l'article Lycos lance un 'moteur de recherche humain', du 13/03/06) ainsi que son moteur de recherche.

Moteur de recherche / Lycos