Les autorités antitrust s'intéressent aux abonnements iTunes

La Federal Trade Commission et le département américain de la Justice on commencé à enquêter de manière informelle sur le service de vente d'abonnements d'Apple.

Les pratiques d'Apple vis-à-vis des éditeurs d'applications ont attiré l'attention des autorités américaines de la concurrence. Selon le "Wall Street Journal", la Federal Trade Commission et le département de la Justice ont commencé à enquêter de manière informelle sur le service de vente d'abonnements d'iTunes, lancé par Apple. Les deux institutions s'interrogent sur un éventuel abus de position dominante de la part d'Apple, qui exige des éditeurs qu'ils proposent à leurs utilisateurs de payer via iTunes pour les abonnements achetés sur iPhone. Une façon pour Apple d'imposer une commission de 30 % sur les transactions ainsi réalisées et de garder la main sur les données personnelles des consommateurs.


Cette investigation n'en est encore qu'à ses débuts. Elle pourrait cependant déboucher d'ici plusieurs mois sur l'ouverture d'une enquête formelle puis d'une action antitrust si les soupçons qui pèsent sur Apple se révèlent fondés. Dans ce cas la FTC et le département de la Justice devront choisir laquelle de ces deux institutions conduira cette enquête. De nombreuses associations professionnelles d'éditeurs de presse, y compris en Europe ont déjà exprimé leur inquiétude face à cette obligation faite par Apple (lire l'article : Avec le Daily, Apple lance son outil de paiement par abonnement, du 03/02/11). La Commission européenne a également indiqué étudier attentivement ce dossier.

Etats-Unis / Application iPhone